Yahoo! Actualités Accueil - Yahoo! - Aide

ZDNet

À la une  |  International  |  Local  |  Éco  |  Politique  |  Société  |  Culture  |  People  |  Sport  |  Multimédia  |  Sciences  |  Santé
Yahoo! Actualités Multimédia
samedi 6 mai 2000, 8h07

A c t u a l i t é s
PC, Mac, matériel
et nouveautés : c'est toute
l'actualité informatique
L o g i t h è q u e
Yahoo! Logithèque
Jeux et logiciels
à télécharger !
C o m m u n a u t é
Yahoo! Tchatche
Discutez informatique et
Internet en direct !
S h o p p i n g
Achetez le meilleur de
l'informatique et des jeux
sur Yahoo! Shopping

Virus : « On paie le prix de la monoculture Microsoft ! »

Quand un virus comme "ILOVEYOU" se propage à une vitesse aussi prodigieuse (moins de 24heures pour faire le tour du monde), il apporte de l'eau au moulin des antiMicrosoft.

«L'informatique est comparable à la biologie: si on fait de la monoculture, on fragilise le biotope. Quand votre champ de patates est touché par un virus, c'est toute votre récolte qui est par terre. Idem avec les ordinateurs. S'ils sont tous équipés avec les mêmes produits, un seul programme suffit pour toucher tout le réseau», signale Bernard Lang, secrétaire de l'Aful (l'Association française des utilisateurs de Linux et des logiciels libres).

Il nous donne une leçon en se servant de sa propre expérience avec "ILOVEYOU": «Quand je l'ai reçu, rien qu'en regardant le titre du message, je me suis dit que c'était un virus et comme c'était une femme qui me l'envoyait, je l'ai ouvert quand même! Mais avec Star Office sur un PC, on ne risque rien, avec un Mac ou Linux non plus. Voilà la leçon.»

Aucun système n'est définitivement à l'abri

Inutile, néanmoins, de se faire l'apôtre du logiciel libre: «On ne peut jamais garantir qu'on ne sera pas touché. Un jour, des programmes seront spécialement mis au point pour attaquer en série des Mac ou des systèmes d'exploitation différents de Microsoft. Vous savez, ce qui se passe aujourd'hui est embêtant mais on a tout fait pour en arriver là», ajoute Bernard Lang.

La question que tout le monde se pose est la suivante: à qui profite le crime? Pour Bernard Lang, "ILOVEYOU" s'adressait avant tout à des étudiants: «Il détruit des fichiers d'images ou de sons ainsi que ceux qui renvoient à des pages html. La particularité de cette cible est intrigante.» Rien de plus sur les éventuels responsables du programme mais ce sont «des irresponsables, à coup sûr!»

Laure Noualhat

Pour en savoir plus
Tout pour se protéger contre "ILOVEYOU"


Catégorie > Multimédia
Dépêche précédente: Virus : faut-il revoir les antidotes ? (ZDNet)
Dépêche suivante: Virus : le comportement des internautes en cause (ZDNet)

Sujets d'actualité > Sécurité informatique
Dépêche précédente: Virus : garder Outlook sous contrôle (ZDNet)

Sujets d'actualité > Microsoft


À la une  |  International  |  Local  |  Éco  |  Politique  |  Société  |  Culture  |  People  |  Sport  |  Multimédia  |  Sciences  |  Santé

Suggestions ou critiques sur ce service
Copyright © 2000 Yahoo! Tous droits réservés.

Copyright © 2000 ZDNet France. Tous droits réservés. La reproduction ou la distribution de ces écrans sans l'accord express de ZDNet France est rigoureusement interdite.