Mitchell Kertzman, CEO de Sybase [Mitchell Kertzman]

"Il est temps de condamner les méthodes de Microsoft"

01 Informatique :
Pourquoi critiquez-vous publiquement Microsoft ?

Mitchell Kertzman :
C'est parce que nous avons une longue expérience de Microsoft. Il y a du bon mais aussi du mauvais chez eux. Ils peuvent parfois avoir des méthodes brutales. Ils savent intimider les autres et utiliser à leur seul bénéfice leur position dominante sur le marché informatique.

Lorsque vous avez lancé Jaguar CTS, un outil de middleware concurrent d'un produit Microsoft, vous avez reçu un coup de fil plutôt explicite...
C'était la Mafia ! Quand j'ai raccroché, j'ai réalisé que je venais de recevoir un coup de fil du parrain qui m'interdisait de vendre de la drogue sur son territoire. Et vous savez, les gens de Microsoft se comportent comme la mafia: lls n'ont pas besoin de vous casser une jambe, il leur suffit de menacer.

Cela ne vous impressionne pas ?
Je peux vous assurer qu'ils lisent attentivement tout ce que je dis. Mais non, je ne suis pas impressionné. J'aimerais qu'il y ait maintenant un vrai débat public sur l'étendue de leur pouvoir. A mon avis, cela vaut le coup de lancer une enquête judiciaire et il est important que le Sénat américain examine ce dossier afin de vérifier si les lois anti-monopole doivent être revues et corrigées.

Estimez-vous que le ministère américain de la Justice devrait avoir la main plus lourde ?
Je ne suis pas juriste, juste un homme d'affaires, qui a des intérêts en jeu. Mais je connais Microsoft, je sais qu'ils essaient de décourager la concurrence et que c'est de pire en pire.

01 Informatique n°1475 € -- 21 novembre 1997 -- page 19