[AFUL] Livre: La bataille du logiciel libre Livre: Libres enfants du savoir numérique Livre: Liberté Egalité Business [No Software Patents] [Free Speech Online] [Privacy Golden Key]


Ressources libres : repères 2006

Note : Si vous trouvez cette page avec un moteur de recherche, il se peut que ce soit une page d'une année précédente (voir ci-dessous) qui ait été indexée.
if you reach this page through a search engine, it may actually have indexed one of the previous years (see below).

Ceci est une simple liste de documents intéressants, dans leur ordre d'arrivée, qui n'est pas forcément en accord avec l'ordre de création des dits documents.
Voir également:
The Internet Operating System Counter, various Internet statistics, IP index, OCLC Statistics, other stats and surveys, Network Operating Systems ratings by deja.com, Market share, Browser Information (OS, browser and display statistics) ... [faites les vôtres avec phpMyVisites]
Web surveys by E-Soft ( servers, technology penetration, web probe ...) and the Linux ratings Operating System Sucks-Rules-O-Meter - other site
Guides logiciels libres : IdealX,   Alter-web
Microsoft : Reasons to avoid it,   Comment se libérer
LWN Linux Stocks Page
Linux Reviews and Articles by Christopher Blizzard.
Comparaisons Unix/Linux/NT
Anciennes revues de presse (non maintenues): Alcove,   J. Le Marois,   Portalux News
Linux devices: the embedded LInux portal
Les Archives de l'Autres Monde par Séverin Tagliante, et ses debats sur LiBre AcTu 0.1
.


References

Références :   2007   -   2006   -   2005   -   2004   -   2003   -   2002   -   2001   -   2000   -   avant 2000   -   Droit d'auteur / Copyright   -   Brevets / Patents   -   delocalisation

Citations, Picones et Drapeaux :     Citations     -     picones     -     drapeaux     -     sites
Certaines de ces références peuvent être anciennes, mais récemment ajoutées.
Some réferences may be older, but recently added.

  • REFERENCES 2006

  • Ordinateurs et logiciels poussés au divorce Florent Latrive, Libération, 15 décembre 2006. - Julien Dourgnon, le responsable des études de l'UFC : « c'est tout de même incroyable que la plupart des consommateurs n'aient jamais payé un centime directement à Microsoft et que ce soit l'une des firmes les plus riches du monde.» - imprimer
  • S²LOW homologué par la Direction générale des collectivités locales Pierre Jarillon, LinuxFr, 13 décembre 2006. - S²LOW (Service Sécurisé Libre inter-Opérable pour la Vérification et la Validation) est un tiers de télétransmission multiprotocoles. Associé au parapheur électronique, S²LOW est une pièce majeure de l'architecture que met en place Adullact pour permettre la dématérialisation des actes. ... sous licence libre (CeCILL v.2)
  • A Conversation with Microsoft's Tony Hey Richard Poynder, blogspot, December 12, 2006. - - pdf
  • AFUL: la Commission doit assainir les pratiques commerciales Marc Rees, PC Inpact, 30 novembre 2006. - L'AFUL estime que l'institution européenne ignore les intérêts des consommateurs préférant « corriger par des sanctions au coup par coup, sans effet réel, les abus de position dominante du monopole de Microsoft, plutôt que d'assainir les pratiques commerciales pour permettre l'existence d'un marché concurrentiel des systèmes d'exploitation soumis à la sanction de la satisfaction de la demande ». - imprimer - commentaires - Yahoo!
  • Microsoft Gets Help From Both Sides of the Aisle on Lobbying - 2 - print
  • State's Snub on File Formats Caught Microsoft by Surprise, Carol Sliwa, ComputerWorld, December 04, 2006. - According to an e-mail written by a Massachusetts official, Microsoft was given just over 30 days advance warning that the state\u2019s IT division wouldn\u2019t be including Office Open XML as an acceptable file format in a draft of Version 3.5 of its open-standards blueprint posted online on Aug. 31, 2005. ... She also cited the state\u2019s "need to ensure that documents remain readable over the long term as the technology evolves, independent of specific vendors." ... He said that Microsoft\u2019s agreement to amend its license briefly appeared to meet the state\u2019s criteria for openness but that Massachusetts officials continued to wrestle with issues involving the company\u2019s patents. - 2 - print
  • Fnac et Virgin déverouillent la musique Jérôme Colombain, Nouveau monde, France Info, 20 Octobre 2006. - Du côté de la Fnac, deux chansons du jeune artiste Aaron sont disponibles depuis hier en téléchargement payant mais sans DRM. ... selon la Fnac et Virgin, cela n'augmentera pas le piratage car les internautes qui achètent de la musique légale ne sont pas ceux qui piratent. - imprimer
  • How GPLv3 tackles license proliferation Ciaran O'Riordan, LinuxDevices, Nov. 10, 2006. - GPLv3 tries to tackle license proliferation by being adaptable to the needs of various projects. GPLv3 says that people can add any further warranty and liability disclaimers of their choosing to the software they write. GPLv3 permits the adding of further patent retaliation clauses. From version 3 onward, the GPL says certain, carefully defined, additional requirements that are described in the license can be added -- and no more. Before 1989, the GNU project used different licenses for each project ...
  • Peer to Peer:l'étude qui change de disque France 2, 21 décembre 2005. - Les utilisateurs de "Peer to Peer" ne sont pas les voyous sans foi ni loi que l'industrie du disque se plait à présenter. De fait, selon les conclusions de l'étude, "d'une manière générale, les achats de CD et de DVD ne sont pas affectés par l'intensité du copiage sur les réseaux P2P". Ainsi, 44% des copieurs "boulimiques" (plus de 5.000 copies) dépensent plus de 40 euros par mois en CD et DVD. Financée par le ministère de la Recherche, cette étude a été réalisée auprès de 4.000 personnes.
  • HDCP : le cauchemar des cartes graphiques et des écrans, Vincent Alzieu, Hardware.fr, 6 Janvier 2006. - la quasi totalité des écrans en vente jusqu\u2019à ce jour (tubes et plats) seront incapables d\u2019afficher les prochains films haute définition ... de toute façon le constat n\u2019est pas meilleur pour les cartes graphiques. Tout cela en raison d\u2019une nouvelle norme indispensable nommée HDCP, pour High Bandwidth Digital Content Protection. - Plus des infos techniques sur le fonctionnement de HDCP. lien - imprimer
  • Diffusion du droit et Internet en Afrique de l'Ouest Amavi Tagodoe, Lex Electronica, vol. 11, n°1, Printemps/Spring 2006. - ... des projets de diffusion des ressources juridiques via Internet se développent, donnant ainsi un accès libre aux informations juridiques publiques. Dans cette optique de diffusion libre et gratuite du droit, il semble logique de se faire une idée d'ensemble des moyens de conception d'un site Internet de diffusion d'informations juridiques, notamment en utilisant des logiciels libres. - résume - pdf
  • The business of Linux in China Ingrid Marson, ZDNet UK, April 13 2006. - Using Chinese on Linux is different to using English on Linux, as there are three Chinese character encodings, compared to the one English character-encoding system. In mainland China they use Guobiao; internationally we use Unicode; and in Taiwan, we use Big5. If you have a Chinese document that is going around the world, it can easily be scrambled because of the incompatibility of different Chinese encodings. ... we decided to use Debian. ... With an RPM system, Red Hat offers the best technology and will always be the first with the technology, while with Debian it is easier to innovate. ... we have rolled out desktop Linux on 150,000 PCs in schools. One of our customers is a national cinema chain in China, where we are rolling out Linux-based point-of-sale systems - that is where Linux works well. ... For a pure Linux desktop business it is quite difficult to earn much money. You need a mix of products and services. - 2 - print
  • Remise des travaux de la Commission sur l'économie de l'immatériel : « Réinventer notre modèle de croissance », Discours de Thierry Breton, ministre de l'Économie, des finances et de l'industrie, Bercy, 4 décembre 2006. - il y a des décisions rapides à prendre pour développer les facteurs immatériels de la croissance : ... * 2e exemple d'action, afin de replacer la France en tête de la course aux innovations technologiques : un nouveau pôle de compétitivité du logiciel libre et de l'open source. ... Actuellement un nouveau modèle économique et technologique se met en place dans l'industrie de l'informatique autour des logiciels libre de droit (linux, ...). C'est une nouvelle opportunité majeure qui se présente, qui peut changer la donne de l'édition et remettre en cause des positions dominantes acquises dans l'industrie du logiciel depuis 15 ans. La France doit saisir cette chance dans un secteur où elle bouillonne de talents. Compte tenu de l'importance majeure de l'industrie du logiciel dans l'économie de l'immatériel, et du dynamisme de notre recherche, des entreprises et des communautés françaises du logiciel libre, je souhaite que ces talents et ces compétences se fédèrent dans le cadre d'un pôle de compétitivité du logiciel libre et de l'« open source ». Mes équipes ont déjà entrepris de demander aux acteurs de se mobiliser en ce sens, le travail avance bien, et je souhaite un aboutissement et une labellisation rapides.
  • L'économie de l'immatériel - La croissance de demain Maurice Lévy, Jean-Pierre Jouyet, Rapport de la Commission sur l'économie de l'immatériel, Novembre 2006. -
  • L'économie de l'immatériel pour revitaliser la croissance française Quentin Vivant, La Tribune, 12/04/2006. - - imprimer - le rapport
  • The Patent Prejudice: Intellectual Property As Monopoly Solveig Singleton, The Progress & Freedom Foundation, Progress on Point 13.28, October 2006 (6 pages). - Neither patents nor copyrights can be fairly thought of as creating economic monopoly in a way that injures consumers. A rather simplistic analysis, from a purely ideological point of view ... what is a monopoly ? Indeed, as the paper points out, the very concept of monopoly is ill-defined, and can be broad (and meaningless) or narrow (and rare). A meaningful analysis should bear on the general economic effects of patents and IP in general. These effect vary from domain to domain, differently for various relevant parameters. But maybe the paper is only a war on the word monopoly, considered a dirty word, for ideological purposes. As for the conclusion that "IP rights do more for competition than against it", it is totally unwaranted, given the number of very real issues that are not even hinted at.
  • "Avec Firefox, nous sommes en train d'inventer de nouveaux modes d'organisation" Propos de Tristan Nitot, recueillis par Olivier Dumons, Le Monde, 24 Novembre 2006. - il y a encore deux ans, la plupart des sites Web étaient limités à Internet Explorer, alors que Microsoft avait cessé tout développement de son navigateur. - La mission officielle du projet est de promouvoir le choix et l'innovation sur Internet. - Il y a deux ans à peine, Firefox, c'était dix personnes et un projet moribond. Aujourd'hui, c'est 70 millions d'utilisateurs. Aucun logiciel libre n'a jamais atteint ce stade de réussite auprès du grand public, nous sommes donc en train d'inventer de nouveaux modes d'organisation et ça passe inévitablement par de nouveaux problèmes à résoudre. Quant à Microsoft, ils n'ont jamais été aussi bons que quand ils se sentent menacés. - imprimer
  • Une parabole parodique V1.1. : « Une petite Faim » Patrick Sinz, Associations Solidaires de l'Yonne (89), 23 mars 2005. - Les licences et les brevets logiciels expliqués à tous.
  • Alexandre Zapolsky, ASS2L: «Nous allons proposer une Fédération nationale de l'industrie du logiciel libre» Laurent Dupin, ZDNet France, 24 novembre 2006. - L'April déclare ouvertement faire venir de nouveaux membres pour financer ses ambitions et ses moyens. Qu'en pensez-vous? « C'est leur droit. Mais pour être franc, je ne renouvellerai pas mon adhésion à l'April. Son action est nécessaire, mais il ne faut pas tout confondre. Imaginez que la CGT s'acoquine demain avec le Medef, ou que 60 Millions de consommateurs se mette du côté des entreprises, par besoin d'argent... La situation de chacun n'est à partir de là plus claire. » - imprimer
  • Après l'Assemblée nationale, où va le logiciel libre ? Olivier Dumons, Le Monde, 23 novembre 2006. - Les ordinateurs des députés seront dorénavant installés avec des logiciels libres. ... De son côté, la FSF a essayé de rappeler à l'ordre la société Free, une des entreprises françaises les plus "pro-libres", pour non-respect de cette même licence GPL. Chacun y va de ses petites querelles, au risque de voir le "libre" s'embourber. - imprimer
  • La vente liée PC-logiciel examinée par la DGCCRF Arnaud Devillard, 01net, 23/11/2006. - - imprimer
  • Les députés français bientôt convertis aux logiciels libres? Thierry Noisette, News.fr, ZDnet, 28 septembre 2006. - Les logiciels libres vont-ils bientôt entrer à l'Assemblée nationale? C'est le projet défendu par deux députés UMP, Richard Cazenave et Bernard Carayon, déjà largement impliqués sur ce sujet à l'époque des débats sur le projet de loi Dadvsi. ... Le rapport Carayon indique (p74) que fin 2005, l'Assemblée nationale disposait de 1.780 postes informatiques, équipés chacun de logiciels d'une valeur de 718 euros. Soit environ 1,3 million d'euros pour le total de ce parc installé (le texte souligne que la vente liée avec le système d'exploitation - en clair, Windows - ne permet pas d'en évaluer le coût réel). Par ailleurs, 101 serveurs sont utilisés - 80 fonctionnent encore sous licence Windows, trois sous Novell, dix sous Unix et huit sous Linux. - imprimer
  • Logiciels libres à l'Assemblée nationale communiqué du 22 novembre 2006. - le Président et les Questeurs de l'Assemblée ont décidé de doter les postes micro-informatiques mis à la disposition des députés de la prochaine législature de logiciels libres : système d'exploitation Linux, suite bureautique Open Office, navigateur Internet Firefox et client de messagerie libre.
  • Plus de 8 000 noms propres en « .fr » remis sur le marché Hélène Puel, 01net, 22/11/2006. - « Le dépôt d'un nom de domaine ne doit pas porter atteinte aux droits d'un tiers. Nous avons reçu plus d'une centaine de plaintes formelles de particuliers ne pouvant accéder à leur nom de domaine, celui-ci ayant été réservé par Guillaume.net. ... le caractère massif des alertes des dépôts nous a amenés à bloquer ces noms de domaine » - imprimer
  • Linux, querelle : le patron de Novell rétorque à Steve Ballmer Arnaud Dimberton, Silicon.fr, 21 nov. 2006. - Ballmer : "Novell nous a payé pour pouvoir dire à ses clients que l'utilisation de SUSE était totalement légale. Cela est important, car nous pensons que sans le savoir, la majorité des utilisateurs de Linux utilisent du code Microsoft sans en avoir le droit." - Hovespian : "Mais c'est Microsoft qui a souhaité que l'accord porte aussi sur les brevets. Chose qui a été faite. Les termes de cette collaboration sont clairs. Novell et Microsoft se sont promis de ne pas poursuivre ses clients respectifs pour violations des brevets. L'effet escompté étant d'offrir à nos clients une certaine sérénité et qu'ils disposent d'un support complet pour leurs activités IT." - Je ne suis pas sûr que cela doive apporter une quelconque sérénité aux clients, car en sous-entendant qu'il pourrait y avoir un risque, le fait de payer Microsoft n'y change rien. Si Linux contrevient à la propriété intellectuelle de Microsoft (brevet, ou code protégé par le droit d'auteur), la GPL interdit sa distribution, et ce peut aussi être un souci pour les usagers. - imprimer
  • Copie de DVD : les logiciels antiverrous toujours en vente Stéphanie Chaptal, 01net, 17/11/2006. - « tout devra être explicité par la jurisprudence au cas par cas. A mon sens, un logiciel dont la fonction est de faire sauter les verrous est illicite, si c'est sa fonction essentielle. » - imprimer
  • U.S. Air Force prepares to fight in cyberspace Reuters, CNN, November 3, 2006. - the U.S. Joint Chiefs of Staff defined cyberspace as "characterized by the use of electronics and the electromagnetic spectrum to store, modify, and exchange data via networked systems and associated physical infrastructures." - "This new way of war is data-dependent," he said. "We need to protect our data while detecting adversary data and then deny, disrupt, dissuade or destroy the source of that data or transmission as appropriate."
  • Sarkozy et DADVSI : une histoire d'intérêt privé ? Guillaume Champeau, Ratiatum, 18 octobre 2006. -
  • Droit d'auteur : changements et perspectives après la promulgation de la loi, Valérie-Laure Benabou, Réunion du Forum des droits sur l'internet, 21 septembre 2006. - - doc - odt - pdf
  • Questions à Michel Guerry Sénateur représentant les Français établis hors de France (groupe UMP), 9 octobre 2006. - le vote électronique est tellement compliqué et peu transparent qu'il est difficile de savoir ce qui se passe à l'intérieur des circuits informatiques. Si on généralisait la procédure, il ne serait pas impossible qu'assez rapidement des "hackers" pénètrent dans le système et perturbent le vote. Aucun pays dans le monde n'y est parvenu.
  • EDOS - Environment for the development and Distribution of Open Source software. European project, Information Society Technology. The project aims to study and solve problems associated with the production, management and distribution of open source software packages.
  • « A armes égales » Rapport au Premier ministre, Bernard Carayon, député, Juillet 2006. -
  • The Wealth of Networks: How Social Production Transforms Markets and Freedom Yochai Benkler, Apr 17, 2006, ISBN: 0300110561, ISBN-13: 978-0-300-11056-2, Yale University Press. - - wiki - pdf - html - translations
  • Sur la licence globale, "Ségolène Royal ne connaît absolument pas le problème" Propos de Marc Guez recueillis par Eric Nunès, Le Monde, 06 octobre 2006. - Il est préférable de diffuser licitement contre rémunération. C'est ce qui ce passe dans cet accord avec YouTube puisqu'ils sont financés par la publicité. Et c'est quoi, la différence avec la licence globale ? - imprimer
  • Microsoft et l'Europe : chiffrement, sécurité et reconnaissance Vincent Hermann, PC Impact, 3 octobre 2006. - Microsoft est clairement agacée par la situation et le fait savoir en critiquant « l'incertitude légale » qui règne en Europe autour de Vista. -repris dans Yahoo!.
  • Bercy place Microsoft devant le défi « Open Document » Philippe Davy , 01 Informatique, le 03/07/2006. - Le danger reste cependant entier pour Microsoft, l'idée de l'importance de l'interopérabilité faisant son chemin. « Il y a peu, la motivation pour migrer vers une suite libre et un format ouvert était encore surtout économique, constate Jean-François Donikian. Désormais, la notion de pérennité des fonds documentaires devient prépondérante, en particulier dans les administrations et les grands groupes. » L'ouverture des formats est une condition de l'ouverture du marché en matière de bureautique, et donc d'une concurrence bénéfique aux usagers. - alt imprimer repris dans Informatiques publiques, 3 juillet 2006.
  • U.S. 'lobbied' the EC over Microsoft fine Richard Thurston, CNET News, September 26, 2006. - Kroes said the U.S. Embassy in Brussels, Belgium, had asked her to be "nicer" to Microsoft ahead of her decision to fine the software giant 280 million euros ($357 million) in July. - alt print
  • Microsoft sues over source code theft John Borland, CNET - ZDNet News, September 26, 2006. - For more than a month, the Redmond, Wash., company has been combating a program released online called FairUse4WM, which successfully stripped anticopying guards from songs downloaded through subscription media services such as Napster or Yahoo Music. Viodentia denied using any copyrighted Microsoft code, and released yet another version of his tool. ... The Zune service and device will use their own flavor of digital rights management, and this will not be directly compatible with Microsoft's partners' products, despite being based on the same Windows Media technology. On the technical side, it is pursuing much the same strategy as in the past: studying the hacker's tool and trying to update its Windows Media technology to block it. "Any DRM out there is going to be cracked," GartnerG2 analyst Michael McGuire said. But updating the technology requires modifying software in users'computers. And whatever has been broken and deprotected remains that way. - print
  • Opinion: High-Definition Video -- Bad For Consumers, Bad For Hollywood Cory Doctorow, InformationWeek, Sep 26, 2006. - The vast majority of HD-ready, 1080i-capable screens in the world are cheapo computer LCDs. But unless these screens are built with crippleware HDMI or DVI interfaces, they won't be able to receive high-def signals. ... The higher the resolution, the harder it is to make the picture look good. - 2 - 3 - print
  • British Library issues copyright manifesto, Nate Anderson, ars technica, 9/25/2006. - The Library issued a manifesto today on intellectual property law in the UK and offered six suggestions for cleaning up the current mess, all of which attempt to strike a proper balance between the rights of creators and consumers of content.
  • La tentation du fichage génétique de masse Marion Van Renterghem, Le Monde, 26 septembre 2006. - Un grand pas est franchi avec la loi Sarkozy de "sécurité intérieure" du 18 mars 2003 (gouvernement Raffarin). Les infractions les plus banales sont introduites (vols simples, dégradations, tags, arrachage de cultures OGM...). La sanction pour refus d'obtempérer au fichage est alourdie. Surtout, la loi prévoit désormais de ficher les personnes non condamnées mais simplement suspectées - "à l'encontre desquelles il existe des indices graves ou concordants". S'il est innocenté, l'intéressé peut demander par la suite le retrait de ses empreintes du Fichier national. Le procureur peut, ou non, l'accepter. "La CNIL donne des avis, le gouvernement s'assoit dessus", résume Me Alain Weber. Du moment que l'on vit dans un état de droit et que le futur chancelier du Reich est légitimement élu, il n'y a pas de souci à se faire. - 2 - imprimer
  • EU, Microsoft clash over Vista features Reuters, ZDnet, September 12, 2006. - EU competition spokesman Jonathan Todd: Open competition and diversity were the best way of improving software security. "Such diversity and innovation could be at risk if Microsoft was allowed to foreclose the existing competition in computer security markets...by bundling its own security products into its dominant operating system." - print
  • Poste de travail : les clés d'un projet réussi Adèle, DGME, août 2006. - A l'horizon 2007, plus de 400 000 postes de travail utiliseront la suite bureautique OpenOffice2 au sein de l'administration centrale. - Cette page était retirée avant le 13 septembre. On ne sait si des pressions d'ordre américano-privée se seraient exercées sur l'administration indépendante de la France. Ce genre de rétractation (comme en a déjà opéré la CNIL, et bien d'autres) est toujours un peu ridicule.
  • Why the Copyright Directive is Unimportant, and Possibly Invalid Bernt Hugenholtz, Published in [2000] EIPR 11, p. 501-502. - Since the Directive has little or nothing to offer in terms of legal certainty or harmonisation (or anything else, for that matter), one must question the solidity of its legal basis in the EC Treaty.
  • «Le libre accès au savoir tient du bien public mondial» interview de Joseph Stiglitz, Christian Losson, Libération, 13 septembre 2006. - Les déséquilibres de ce régime de droits exclusifs [la propriété intellectuelle] sont parmi les pires déviances du capitalisme actuel. ...Gates, comme Rockfeller, utilise l'argent de son monopole illégal pour de bonnes causes, mais cela ne justifie pas la culture du monopole. On peut voler l'argent et le rendre aux pauvres, cela rend-il le délit moins mauvais ? Et, avec sa fondation, faire l'impasse sur la solution cruciale : toucher aux droits de propriété intellectuelle. Il est temps que l'on remette à sa place la prétendue philantropie de Gates et consort. Gates n'est sans doute pas responsable de la bétise et de la lacheté des choix politiques, et il a tenu son rôle de chef d'entreprise faiseur de fric. Je n'ai rien à redire à cela. Mais le (se) faire passer pour un philanthrope, comme on le voit dans la presse, c'est peut-être pousser le bouchon un peu loin. - imprimer - Les réactions du public sont intéressantes ... et montrent son niveau de maturité sur ces questions, et son aptitude à gober les idées reçues, voire les vieilles lunes auxquelles plus personne ne croit (rôle du brevet pour éviter de perdre les inventions par exemple). Bien évidemment, nous sommes tous le public à un moment ou un autre. - réactions - et une émission sur France-Culture, dans La suite dans les idées, Sylvain Bourmeau : Un autre monde: contre le fanatisme du marché, 12 septembre 2006.
  • Method and system for selecting and conjugating a verb Voetberg; Eric J. ; et al., (Microsoft), US Patent Application 20060195313, Kind Code A1, August 31, 2006. - - tinyURL
  • Breaking the Fence: Patent Rights and Biomedical Innovation in 'Technology Followers' Gehl Sampath, Padmashree, UNU-MERIT working papers 2006-008, February 2006. - The impact of patent protection on biomedical innovation has been a controversial issue. Although a "medical anti-commons" has been predicted due to a proliferation of patents on upstream technologies, evidence to test these concerns is only now emerging. However, most industrial surveys that shed light on this issue are mainly from developed countries, making it very difficult to predict the impact of patenting on biomedical innovation in developing and least developed countries.
  • Rough Road to Market: Institutional Barriers to Innovations in Africa Oyelaran-Oyeyinka, Banji and Gehl Sampath, Padmashree, UNU-MERIT working papers 2006-026, 2006. - Translating R&D and inventive efforts into a market product is characterized by significant financial skills, and the ability to overcome technical and instititonal barriers. Different pathways exist in developed countries such as firm-level efforts, the use of IPs, the spin-off of new firms that develop new products, or a mixture of these. Developing countries differ substantially in the kinds of instruments they use because of their considerably weaker institutional environment ...
  • India's product patent protection regime: Less or more of "pills for the poor"? Gehl Sampath, Padmashree, UNU-MERIT working papers 2006-019, 2006. -
  • UN Researcher Envisions Framework For IP, Innovation and Development William New, IP-Watch, 06 september 2006. - The impact of intellectual property policy on innovation and development may have been overstated ... Gehl Sampath said that in general, "I do not think IP is very important for development." Intellectual property is only of use to nations once they reach a particular state of development, she said, as history has shown. Even Switzerland did not have a strong IP law until recently. - permalink print
  • « Option Libre » : compatibilité entre contrats Benjamin Jean, Mémoire effectué dans le cadre du Master II Recherche -- Droit des Créations Immatérielles sous la direction du Professeur Michel Vivant année 2005 -- 2006. - 7 ­ Les licences FLOS sont des contrats de droits d'auteur. Même si certains auteurs américains contestent la qualification de contrat aux licences FLOS9, cette question suscite peu d'intérêt dans notre système juridique où une telle distinction n'existe pas. - annonce
  • Heartwarming Creative Commons success-story Jamie (US Navy seaman) and Cory Doctorow, Craphound.com, September 9, 2006. - The absence of quality reading material on the ship has turned Creative Commons texts into hot items on the ship ... I spent about two hours last night as I was reading glancing up every so often, and grinning like an idiot every time 'cause there were five guys whose talk usually revolves around how drunk they were this one time head-down in some pretty intense reading.
  • Le droit d'auteur à l'ère du numérique Rencontre-débat organisée par APRIL et VECAM, Agora du Carrefour numérique à la Cité des Sciences et de l'Industrie de la Villette, Paris, 6 décembre 2005. -
  • Premiers signes d'essoufflement pour la musique en ligne Philippe Crouzillacq, 01net, 06/09/2006. - 600 % de croissance en 2004, 144 % en 2005, et seulement 77 % attendus pour 2006. Contre toute attente, le marché de la musique en ligne commence à montrer dans les pays anglo-saxons des signes d'essoufflement. En France, où le marché physique a encore enregistré une baisse de 10,5 % au premier semestre 2006, le secteur de la musique dématérialisée ne représente que 1,2 % des ventes totales. ... les labels indépendants redoutent qu'en ce qui concerne les opérateurs de téléphonie mobile, la musique ne serve que de produit d'appel (Johnny Hallyday, Madonna...) pour la souscription d'un abonnement. « Nous sommes prêts à donner toute sa chance à la technologie pour voir s'il est ou non possible d'endiguer le piratage. Mais si tel n'était pas le cas, il faudrait alors en passer par des mécanismes alternatifs, c'est-à-dire par une autre forme de monétisation, qu'il s'agisse de la publicité, de la licence globale ou d'une licence légale dite taxe FAI. » (Bourdoiseau, UPFI) - imprimer
  • Paper Offers Framework For Evaluating Digital Rights Management (DRM) Press Release, Center for Democracy and Technology, September 7, 2006. - The dizzying array of DRM technologies pouring into the marketplace can be confusing even for experts. - paper - reference sheet
  • SanDisk faces MP3 licence dispute BBC News, 4 September 2006. - German officials seized MP3 players from SanDisk's booth at the IFA show in Berlin after an Italian patents firm won an injunction against the company. Italian patents company Sisvel alleges that SanDisk refuses to pay licensing fees it needs to playback MP3 files. "We have 600 licensees and we have to protect their rights, and the rights of the patent holders." Sisvel and its US subsidiary Audio MPEG issues MP3 licences on behalf of Dutch firm Philips, a French firm and a German research institute.Another firm, Thomson, issues licences on behalf of a second group of developers. - print - see also SanDisk Players Seized at Show in Red Herring, September 5, 2006 (print)
  • Skype lance le téléphone illimité gratuit en France V. C., Le Figaro, 07 septembre 2006. - Alors que l'opérateur proposait déjà les appels gratuits aux internautes qui téléphonent entre eux, Skype offre désormais les appels vers les lignes fixes. Skype gagne de l'argent en proposant d'autres services payants : les appels internationaux, la messagerie, et bientôt les appels depuis les mobiles.
  • Le Hold-up planétaire - La face cachée de Microsoft, Roberto Di Cosmo et Dominique Nora, Calmann-Lévy 1998, ISBN 2-7021-2923-4. - - PDF - chez 00h00 (en français, or in English: "Hijacking the World")
  • How green is your Apple? The Economist, Aug 25th 2006. - Some 20m-50m tonnes of "e-waste" is produced each year, most of which ends up in the developing world. - print - scores
  • Discours de Clôture de l'université d'été 2006 de La Rochelle Razzye Hammadi, Président du MJS, Mouvement des Jeunes Socialistes, 27 août 2006. - Oui, nous préférons, les valeurs et principes de solidarité assis sur de bonnes règles à la charité post-électorales des bonnes âmes de l'UMP. La puissance publique doit être réhabilitée. C'est un rapport conflictuel que nous avons avec le libéralisme. Regardez, le budget de la fondation Gates atteindra bientôt 3 milliards de dollars. Cinq fois celui de l'UNESCO, pour l'éducation, la science et la culture, on peut légitimement s'interroger sur les raisons qui ont permis a de tels donateurs de devenir aussi riches et faire preuve d'autant de générosité, ces raisons ne sont pas si éloignées de celles qui ont poussé plusieurs milliards d'être humains à vivre dans la pauvreté : recherche maximale de profit, position dominante, connivence avec les Etats pour toujours plus de dumping fiscal et social, intérêt particulier de la firme qui supplante l'intérêt général des citoyens... C'est le cas de Microsoft et de son patron Bill Gates, propriétaire du système d'exploitation, oui d' « exploitation » Windows, ce logiciel qui bien qu'onéreux vous demande de cliquer sur démarrer pour l'arrêter... .Vous riez ? Mais vous trouverez encore de trop nombreuses voix, y compris parmi nous pour s'élever contre le logiciel libre et sans s'en rendre compte défendre la plus grande économie de rente que l'humanité n'ait jamais connu. Ma seule critique à ces propos est que l'économie pronée par Nicolas Gates n'a rien de libéral, bien au contraire.
  • Victoire d'un client en matière de vente liée PC et OS Marc Rees, PC Inpact, 28 août 2006. - les juges estiment qu'il y a bien vente liée mais qu'on est dans un cas d'exception du fait de mécanismes (même laborieux) de remboursement de la licence. Et quant au défaut d'information de la FNAC, il est reproché au consommateur d'avoir agi trop tardivement (6 mois après l'achat) et qu'il n'avait jamais émis le souhait d\u2018acquérir un PC sans OS préinstallé. ... Rappelons que même le gouvernement avait reconnu à l'occasion de plusieurs réponses aux députés, le caractère anormal de cette situation, des déclarations qui tranchent avec la passivité de la DGCCRF sur ce secteur. - contrat de licence de Windows - le jugement.
  • FairUse, le logiciel qui désactive la protection des vidéos en ligne Guillaume Deleurence avec Loïc Duval, 01net, 29/08/2006. - permet d'enlever les systèmes de protection numérique des fichiers vidéo ou audio de type Windows Media. - alt - imprimer
  • Universal Music to Offer Free Downloads Charles Duhigg and Dawn C. Chmielewski, Los Angeles Times, August 30, 2006. - Universal Music Group announced Tuesday that it would license its digital catalog to a website offering free legal downloads. The new website, backed by New York company SpiralFrog, hopes to make money selling advertisements that play while songs download. ... users will be able to save downloaded tunes to a hard drive or a portable music player. They won't be allowed to burn songs to a CD. Users also will have to visit the SpiralFrog website once a month to watch more ads. Otherwise, digital locks on the music will make it inaccessible. SpiralFrog's 90-second download is significantly longer than the 15 to 20 seconds it takes to download a ditty from iTunes. ... at least for the foreseeable future, online ad revenues are unlikely to replace the $33 billion spent worldwide last year on recorded music. Compare that last figure with the $45 billions of Microsoft alone. ... Art and culture represent small economic budgets, and are becoming an appeal product for other industries. See what Google is doing with litterature. One may wonder whether that will really help creativity and originality. - alt - print
  • Universal Music lance la guerre du téléchargement gratuit Laurent Suply, Le Figaro, 29 août 2006. - la plus grosse major du monde [Universal Music] a signé un accord avec une start-up, qui permettra aux internautes américains et canadiens de télécharger gratuitement, dès le mois de décembre, l'intégralité de son catalogue. L'ensemble devrait être financé par la publicité en ligne. Voilà qui est passionant et appelle quelques remarques : (1) Les artistes qui ont si bien défendu les majors doivent être fiers d'être devenus des supports de publicité. Une promotion. (2) Ce modèle ressemble à s'y méprendre à une licence globale, organisée par les majors (donc n'ayant pas de raison de justifier une redevance quelconque). J'avais cru comprendre que la licence globale était la mort de la création artistique, le goulag des artistes, etc ... et que la seule approche viable était ce qu'ils appellent (d'ailleurs de façon erronée) le paiement à l'acte. (3) Les intermédiaires, type FNAC, qui ont également défendu les majors vont être heureux de l'accroissement de leur chiffre d'affaire.
  • U. of California Will Provide Up to 3,000 Books a Day to Google for Scanning, Contract States Scott Carlson, The Chronicle of Higher Education, August 25, 2006. - the university will provide at least 2.5 million volumes to Google for scanning, starting with 600 books a day and ratcheting up over time to 3,000 volumes a day. ... any time the university makes a digital copy of a book publicly available, the university has to identify the works as "Digitized by Google, or in a substantially similar manner." ... the university must prevent users from downloading portions of the digital copies and stop automated scanning of the copies by, for example, other search engines. ... Brewster Kahle, co-founder of the nonprofit Internet Archive, said the contract was another step in the "balkanization" of the digital library system. He said that while each of the institutions that have partnerships with Google will get digitized versions of their own books, they will not be able to share those versions to build a digital library. Only Google will have the most comprehensive collection. "Microsoft, Yahoo, the Sloan Foundation, and dozens of libraries are funding a public and open system, but this is made more difficult by UC's agreeing to spend millions of taxpayers' dollars to benefit a single corporation's interest in building a private library," he said. - University provides raw material, space and menial labor. Google provides skilled labor and technology. It reminds me of economic divisions between developing countries and developed ones. Of course, these digital works will serve as support for other sources of revenue. This is similar to the current plans of Universal Music to open its catalog to free downloads in exchange for advertising revenues. ... The exclusivity clauses on digital versions could be theoretically bypassed by future re-digitisations. But at higher cost since the university will have little incentive to contribute again. Furthermore the labelling clause for future digitisations will make them benifit to google in any case. - print - contract
  • Sun recoups server market share, Stephen Shankland, CNET News, ZDNet News, August 22, 2006. - Servers using x86 chips such as AMD's Opteron and Intel's Xeon were the "growth engine" of the overall market, with a 3.3 percent increase to $5.9 billion. But new technologies have slowed buying behavior, IDC analyst Jed Scaramella said in a statement. "This growth has been tempered by the introduction of technologies such as virtualization and dual-core into the x86 server space," he said. "Enterprises are employing these technologies to increase the efficiency of their installed server systems, rather than deploying new systems." - En gros, ce que dit ce passage est que la croissance sur le marché matériel des ordinateurs serveurs a été ralentie parce que des innovations logicielles ont permis d'utiliser plus efficacement les matériels en place, satisfaisant ainsi l'augmentation de la demande sans renouvellement (pour des matériels plus performant) ou élargissement des parcs de matériel. Cet exemple est intéressant quand on l'examine du point de vue du développement durable. Renouveler le parc matériel a un impact écologique négatif. Mais la programabilité d'un matériel peut permettre d'éviter le renouvellement en adaptant/augmentant son usage par des modification logicielles appropriées. - print
  • L'encodage des oeuvres numériques, un nouveau Big Brother ?, Michel Rocard et Bernard Carayon, Le Figaro, 23 juin 2006. - Ce qu'illustrent les combats actuels autour de l'appropriation des méthodes intellectuelles et algorithmiques, brevets logiciels et MTP confondus, c'est l'émergence de l'interopérabilité comme un principe fondamental du droit de l'ère numérique, comme la liberté de parole et d'association l'ont été dans le passé pour la réalisation d'une société moderne, dégagée des féodalismes.
  • Microsoft reaches out to Firefox developers Colin Barker, ZDNet (UK) Published on ZDNet News: August 22, 2006 The head of Microsoft's open-source business has offered to help get Firefox to work with Windows Vista - print
  • Linux heavies plan lightweight virtualization Stephen Shankland, CNET News, ZDNet News, August 22, 2006. - Containers require all applications to use the same copy of the underlying operating system. Xen and the established virtualization leader, EMC's VMware, don't have that requirement. Nevertheless, containers are desirable. - print
  • Microsoft puts cybersquatters on notice Anne Broache, CNET News, ZDNet News, August 22, 2006. - Microsoft on Tuesday launched a new offensive against cybersquatters who allegedly gain illegal profits from thousands of Web sites, such as WindowsLiveTutorial.com and HaloChamp.com, that include the company's trademarked names. Names are meant to be used to talk about what they name. One might consider that many need to talk about an essential resource (computing) controled by a brand that has 90% of the market. But then, it might be a good thing to make any reference to Microsoft products illegal. - print
  • Malaysian manufacturers wary of US move on patents Rupa Damodaran, Business Times, August 22 2006. - Yong said the US FTAs (Free Trade Agreements) in Chile and Singapore, however, saw the US seeking to extend patents for 30 to 40 years through what it called "Trips Plus". ... "We have indicated to the Government to stick to the original clause (of Trips) as there is no additional benefit for it to be extended. We feel it is a dangerous position for us to agree to as the US has a large resource of companies that would patent certain software instructions." - print
  • Dans la large brèche ouverte par Linux Erick Haehnsen et Eliane Kan, 01 DSI, 21/08/2006. - En 2006, l'on utilisera dans 75 % des cas le libre pour de nouvelles applications plutôt que pour remplacer des applications existantes, estime le groupe Gartner. Certains acteurs industrialisent leurs plates-formes de développement de projets en misant exclusivement sur les logiciels à code ouvert. Aujourd'hui, seuls les postes de travail et les applications métier, critiques pour l'entreprise, échappent à son emprise. - alt - imprimer - « Pour la GED, les gains sont phénoménaux », Jean-Michel Sévenier, (imprimer) - « Le libre nous a sauvés », Jérôme Bravi, « les logiciels à code ouvert se révèlent plus difficiles à installer, car tout est paramétrable. C'est très long, mais bien plus souple et adaptable à des besoins spécifiques. » (imprimer) - « Encore très technique, mais solide », Corinne Brunel (imprimer)
  • Blackboard E-Learning Patent Tim, O'Reilly radar, August 13, 2006. - See also the Wikipedia entry offering a plain language translation of the patent. It's a great example of someone using clear and ordinary language to illustrate just how far patent filings have come from their original intent of instructing people about how a purported invention works, and how far they go to obscure by legal language the appropriate prior art.
  • Studios to OK copying movie downloads to disc Greg Sandoval, CNET News, ZDNet News, August 10, 2006. - The latest move by the association fits with Hollywood's overall strategy to combat piracy by offering consumers a legal, inexpensive and convenient way to obtain digital movies so they won't bother to steal them. "We want to give people the entertainment they want and offer it to them in the ways they want to use it." Never to late to listen to wisdom. ... an updated version of CSS could allow retailers to place kiosks on showroom floors and allow consumers to watch as a digital movie recording is placed on a blank DVD while they wait. "A retailer could increase the size of their movie libraries without taking up additional floor space." And, of course, no one will tell the customer that the lifespan of a burned DVD is much shorter that that of a pressed one.
  • Windows defense handcuffs good guys Joris Evers, CNET News, ZDNet News, August 10, 2006. - some security companies say that the feature makes it harder for them to protect Windows PCs, as it locks them out of the kernel, the core of the operating system. "PatchGuard is hurting security vendors more than it is hurting malware writers." Yet another anti-competitive practice from the world expert ! So, what else is new under the sun ?
  • Microsoft's antivirus package makes a splash Joris Evers, CNET News, ZDNet News, August 11, 2006. - Helped by low pricing, Microsoft's Windows Live OneCare landed the No. 2 spot in sales at American stores in its debut month, according to The NPD Group. Si Microsoft prtège votre prie privée contre l'espionnage, vous n'avez peut-être plus rien à craindre de la part d'autres organisations... well, if Microsoft is protecting your privacy against spyware, you may no longer have much to fear from other organizations.
  • La licence globale fait débat en Grande-Bretagne Guillaume Champeau, Ratiatum, 13 juillet 2006. - Des labels indépendants britanniques demandent ce qui ressemble fort à une licence globale... Ils souhaitent taxer les FAI en tant qu'intermédiaires, ce qui selon la BBC "pourrait prendre la forme d'une licence collective - similaire à la licence actuelle des radios en Grande-Bretagne, qui autoriserait les FAI à héberger du partage de fichiers en contrepartie d'une taxe qui irait aux maisons de disques et aux musiciens". - imprimer - pdf
  • Yahoo milite pour la vente de musique en MP3 et sans DRM Estelle Dumout, ZDNet France, 21 juillet 2006. - «Les DRM ont un coût. Cela coûte très cher à mettre en place pour une société comme Yahoo. Nous préférerions de loin que nos ingénieurs construisent de meilleures fonctionnalités de personnalisation ou communautaire (...) au lieu de systèmes complexes, qui, de toute façon, ne vous empêchent pas de faire sauter la DRM et de graver des CD.» - imprimer
  • DADVSI : une lobbyiste de Vivendi Universal décorée Marc Rees, PC Impact, 03 juillet 2006. - Mme Colonna affirme que ce « lobbying dynamique » n'est en rien honteux, « cela montre [qu'il] fait partie des négociations européennes. Pour qui connaît Bruxelles, c'est une pratique non seulement répandue, mais aussi bien acceptée, organisée et reconnue comme utile, positive si elle est transparente. La ministre veut-elle insinuer que le comportement du Conseil Constitutionnel, qui se garde bien de donner la moindre information sur les documents et les personnes consultés, serait par contre honteux. On ne peut qu'en être d'accord.
  • La loi DADVSI commentée Me Eolas, Actualité du droit, 7 août 2006. - Un commentaire de DADVSI plutôt approximatif. - lien permanent
  • The Long Arm of the EULA Ed Foster, InfoWorld, The Gripe Line Weblog, August 07, 2006. - does the industry's claim that its products are Licensed, Not Sold give software companies carte blanche? If that is the case, it implies that software cannot be stolen, and can be replaced for free (or nominal cost) whenever lost for whatever reason. It would be interesting to bring such a case to court. For example to ask for identical replacement of software that is 20 years old. ... there's something even stranger about this case. If the license agreement is all that matters, why is it a copyright infringement case at all? At heart, this case is really a contract dispute, so why isn't this a breach of contract lawsuit instead? Well, that would have allowed the defense to bring in a lot of evidence ... - with comments
  • A Matter of Trust Ed Foster, InfoWorld, The Gripe Line Weblog (Gripelog), August 04, 2006. - Speaking of trust, I also put in a call to NetManage, Wall Data's parent, to see if they'd care to comment about their decision to sue a customer over unused copies of software. "It's pretty standard in the industry to license on an installed basis, not a use basis," said Mike Peckham, senior VP of finance for NetManage. "My analogy is that it's as if you bought a desk and chair for a worker you didn't wind up hiring - would you expect your money back on the desk and chair because you didn't use them?" - ... as if material goods were following the same economic laws as intangible ones. Same totally stupid argument, overused by those who pretend that copying music is equivalent to stealing a fruit or a loaf of bread. In fact, a standard software selling procedure is to sell a medium with several applications or systems, but provide a key that will only enable those that have been paid for. Did anyone ever do that with desks and chairs ?
  • Vote par Internet : des experts très sceptiques Thierry Noisette, News.fr, 4 août 2006. - Le rôle des assesseurs est de témoigner du bon déroulement du scrutin, mais dans un tel cas de quoi sont-ils sûrs ? Comment peuvent-ils s'assurer de ce que « aucune manipulation informatique à distance n'a pu avoir lieu sur les équipements, qui sont interconnectés en permanence, en profitant de failles de sécurité délibérées ou non dans les différents sous-systèmes, ou bien que les logiciels qui s'exécutent sont bien ceux qui ont été validés ? » (F. Pellegrini). - imprimer
  • A False Sense of Insecurity? John Mueller, Regulation (CATO Institute), Fall 2004. - Assessed in broad but reasonable context, terrorism generally does not do much damage. The costs of terrorism very often are the result of hasty, ill-considered, and overwrought reactions. While judicious protective and policing measures are sensible, extensive fear and anxiety over what may at base prove to be a rather limited problem are misplaced, unjustified, and counterproductive. ... In almost all years, the total number of people worldwide who die at the hands of international terrorists anywhere in the world is not much more than the number who drown in bathtubs in the United States. In the oft-repeated observation of terrorism expert Brian Jenkins, "Terrorists want a lot of people watching, not a lot of people dead." Frantz Fanon, the 20th century revolutionary, contended that "the aim of terrorism is to terrify." If that is so, terrorists can be defeated simply by not becoming terrified -- that is, anything that enhances fear effectively gives in to them. If, as some purported experts repeatedly claim, chemical and biological attacks are so easy and attractive to terrorists, it is impressive that none have so far been used in Israel (where four times as many people die from automobile accidents as from terrorism). Terrorism is an autoimune disease. Its purpose is to cause harm by provoking an over-reaction. Adam Gopnick. ... a remark I had made on my own, but I am not surprised it was made earlier by others.
  • Le Conseil constitutionnel durcit la loi sur le droit d'auteur Philippe Crouzillacq, 01net, 28/07/2006. - le mécanisme de la « riposte graduée », imaginée pour sanctionner les actes de « téléchargement illicite » est abandonné. Lionel Thoumyre, coordinateur de l'Alliance Public-Artistes : « la mise en oeuvre de l'interopérabilité est réduite à une peau de chagrin » et que, au mieux, dans la loi, « la référence à ce concept n'est désormais que symbolique » . - alt - print
  • New GPL draft takes second crack at DRM Stephen Shankland, CNET News, July 27, 2006. - The approach in the second draft of GPL version 3 "only directly restricts DRM in the special case in which it is used to prevent people from sharing or modifying GPLv3-covered software," the foundation said in a statement. "GPLv3 does not prohibit the implementation of DRM features, but prevents them from being imposed on users in a way that they cannot remove." Digital rights management, or DRM, puts controls on how computers can run software or show content such as movies. It's been a thorn in the side of foundation leader and original GPL author Richard Stallman, who has objected to TiVo's use of DRM to prohibit modified versions of Linux from running. - alt - print - GPLv3 2nd discussion draft
  • Torvalds critical of new GPL draft Stephen Shankland, CNET News, July 28, 2006. - Torvalds sees it differently. "Say I'm a hardware manufacturer. I decide I love some particular piece of open-source software, but when I sell my hardware, I want to make sure it runs only one particular version of that software, because that's what I've validated. So I make my hardware check the cryptographic signature of the binary before I run it," Torvalds said. "The GPLv3 doesn't seem to allow that, and in fact, most of the GPLv3 changes seem to be explicitly designed exactly to not allow the above kind of use, which I don't think it has any business doing." Torvalds is wrong, because such a facility can be abused in order to circumvent the GPL. The usual way to handle the situation he describes is to disclaim any responsibility for software that has been modified ... not to prevent modification. - alt - print
  • Les subventions, thème central du rapport sur le commerce mondial de l'OMC Communiqué de presse, PRESS/447, OMC, 24 juillet 2006. - Les pays développés continuent d'occuper une position dominante dans les recettes et paiements internationaux au titre des redevances et droits de licences, bien que la part d'un certain nombre de pays en développement d'Asie soit à la hausse. Ces transactions peuvent être considérées comme un indicateur assez imparfait de l'investissement et de la production dans le domaine des technologies de pointe. ... Les catastrophes naturelles et les actes terroristes peuvent faire un nombre terrible de victimes mais leurs effets sur le commerce ont tendance à être peu importants et généralement de courte durée. - rapport : (p. 24)On ne dispose pas d'une ventilation détaillée, par catégorie, des paiements au titre des redevances et des droits de licence. Il est donc difficile d'évaluer, au niveau mondial, l'importance relative des recettes générées par les marques de fabrique et de commerce, le franchisage, les brevets de produit ou de procédé, les droits d'auteur sur les livres, films et enregistrements sonores, l'enregistrement et la diffusion de spectacles vivants et les logiciels informatiques grand public. ... les États-Unis sont à la fois le principal destinataire et, après l'UE(25), la deuxième source des paiements. en 2004, leurs recettes au titre des redevances et des droits de licence se sont élevées à 52,6 milliards de dollars dépassant leurs paiements de près de 29 milliards de dollars. En 2004, les paiements de l'UE(25), qui s'élevaient à environ 53 milliards de dollars, ont été les plus importants du monde, représentant environ 42 pour cent des paiements mondiaux (y compris le commerce intra-UE). la croissance moyenne des recettes de L'UE(25) a été plus faible que celle des paiements pendant la période 2000-04, d'où un déficit constant dans ces transactions. en 2003, l'UE(25) a enregistré un déficit de 10,4 milliards de dollars envers les pays tiers. ... dont environ 6 milliards de dollars pour Microsoft. - report
  • Doutes sur le déclic numérique à 1 euro Damien Dubuc, Libération, 17 juillet 2006. - «L'accès matériel à un ordinateur est très important car les études montrent que le prix reste le principal facteur de blocage à l'achat», note Régis Bigaud, chercheur au Credoc, avant d'ajouter : «Un euro par jour, ça reste supercher, tout le monde ne peut pas se le permettre, malgré l'étalement de la dépense dans le temps.» Alors, on pourrait au moins économiser sur le logiciel, d'autant que la politique de prix sur MS Windows tue les assembleurs français. ... alors M. Sillard, vous êtes de quel côté de l'Atlantique ? - imprimer
  • Extended Open Source DRM Craig Morris, heise online, 19.07.2006. - OpenIPMP v2 fulfills the guidelines of the Open Mobile Alliance's (OMA) DRM 2.0 ... can be downloaded under the Mozilla Public License (MPL 1.1) - print
  • Le ministère de la Défense met OpenOffice à l'index Thomas Rousseau, ZDNet France, 11 juillet 2006. - a suite bureautique chiffre tout sauf... les macros -- Contactés par les représentants européens d'OpenOffice.org, les chercheurs du laboratoire de virologie et de cryptologie vont rencontrer prochainement à Hambourg les développeurs allemands. Les experts français indiqueront les points de sécurité à mettre en place. - imprimer
  • Adieux à 75 euros : la Sacem s'explique Alex, Clubic, 20 Juillet 2006. - la Sacem précise que les 75 euros demandés ne concernent pas, comme le laissait entendre l'article de Ouest-France, la seule chanson interprétée par certains enfants en l'honneur du départ de leurs maîtresses, mais l'ensemble des oeuvres musicales ayant été jouées au cours de la journée. ... 14 838 kermesses et fêtes d'école ont été déclarées en 2005 ... Hugues Aufray s'est de toute façon proposé pour régler la facture en cas de litige.
  • L'école doit payer des droits pour une chanson Nathalie Flochlay, Ouest-France, 13 juillet 2006. À la fête de fin d'année, des élèves de l'école de Peillac (Morbihan) ont chanté Adieu monsieur le professeur. La Sacem leur réclame 75 ¤. On attend les commentaires d'Hugues Aufray. (cf explications Sacem).
  • PC à moins de 300 $... merci Linux ! Yves Grandmontagne, Silicon.fr, 18 juillet 2006. - AMD Athlon 64 2800+ (64 bits !), une mémoire de 256 Mo, un disque dur SATA 80 Go, un graveur CD-RW, une alimentation 400 Watts, un lecteur de disquette, clavier et souris. On en a vu à 300 euro, ce qui est 20% plus cher, mais pas avec d'aussi belles caractéristiques. - alt - print
  • Newsmaker: The tech industry's newest power player Charles Cooper, CNET News, July 13, 2006. - Stuart Feldman, the newly installed president of the Association for Computing Machinery Cette info n'a rien à faire ici ... mais un promoteur de la gastronomie française à sa place partout.I just came back from a conference of heads of computer science departments, and all of the attendees were concerned actually about the number and quality of students that they're seeing at the advanced levels and the continued fall in the U.S. The ongoing decrease in both interest and, in some cases, quality is a very significant concern. There are also issues, such as the number of women in the pipeline to relatively low numbers ... These are very real concerns because the pipeline of people takes four or eight years - 2 print
  • EU knocks Microsoft with $357 million fine Dawn Kawamoto, CNET News.com, on ZDNet News, July 12, 2006. - The European Commission issued the 280.5 million euro fine for the period between Dec. 16 and June 20. That figure amounts to a daily fine of 1.5 million euros, which the Commission is prepared to increase to up to 3 million euros per day ... For the first three months of 2006, the company pocketed profits of nearly $3 billion on sales of $11 billion, meaning the proposed fine amounts to about 10 days' worth of profits. ... the Commission's new fine focuses only on the interoperability issue and not on another part of the 2004 order that called for "reasonable" licensing terms. The Commission is allowed to fine companies up to 5 percent of their average daily return based on their performance for the previous year, which for Microsoft would be 4.28 million euros. This is based on income, rather than profit ... and nearly no other company has similar profit margin. Ridiculous.
  • Elections 2006 à l'Assemblée des Français de l'étranger Trait d'Union des Français hors de France, site du Sénateur Michel Guerry, Juin 2006. - Nous avons abouti à un système informatique extrêmement compliqué, loin d'être satisfaisant pour les électeurs comme pour les assesseurs dans ses possibilités de contrôle légal. - Vote électronique de Juin 2006, un coup pour rien ? éditorial de Michel Guerry et Rapport d'expert sur l'usage du vote électronique par l'Internet par Bernard Lang.
  • Il n'a de libre que le nom Jean-Dominique Giulliani, Libération, 5 juillet 2006. - Le mythe libertaire du logiciel à code ouvert est un dangereux contresens pour l'industrie. - imprimer - version auteur
  • Suites de la DADVSI : les industriels se gaussent ou se fâchent ITR News, 03-jui-2006. - - imprimer
  • Le projet Dadvsi définitivement adopté par le Parlement Estelle Dumout, ZDNet, 30 Jun 2006. - - imprimer
  • 9 informaticiens français célébres Yves Drothier, JDN Solutions, 15/06/2006. - Ben quoi !
  • Report Says Internet Voting System Is Too Insecure to Use John Schwartz, The New York Times, January 21, 2004. - - print
  • The Battle Over the Institutional Ecosystem in the Digital Environment Yochai Benkler, Communications of the ACM No.2 (44), p. 84 (2001).
  • Page d'accueil de la CNIL au 7 juin 2006 et au 16 juin 2006. L'actualité en bref régresse tout autant entre le 5 ou 6 juin et le 16 juin 2006 (ou variante). Quand la CNIL se fait discrète sur des questions touchant à l'informatique et aux libertés. Le document ci-dessous disparait. Même autocensure, se voulant plus subtile, dans la lettre d'information : avant et après. Apparemment, la CNIL n'est pas censée donner trop de publicité aux questions de liberté dans le processus électoral.
  • Le vote par internet aux élections politiques, les éléments du débat Commission nationale de l'informatique et des libertés, Direction des affaires juridiques, 28//05//2006. - Si certains pays continuent à avancer, tel la Suisse, l'Estonie ou la Corée du Sud, d'autres ne souhaitent pas poursuivre les expérimentations, peu concluantes. C'est le cas notamment de la Grande-Bretagne, des Etats-Unis et de l'Espagne. Sans réduire la problématique du vote électronique à son environnement technique, l'absence de sécurité dans les technologies mises en oeuvre fonde tous les revirements étudiés. L'ensemble des pays ayant stoppé leurs expérimentations de vote via internet entendent se réinvestir dans de tels projets, à moyen terme, dès que les technologies permettront d'organiser d'une manière totalement sécurisée la transparence des opérations.
  • US votes against Net neutrality Matt Whipp, Omputer Shopper, 12th June 2006. - The thing that is common to both sides of the argument is that both camps claim to represent the interests of Internet users, but are heavily partisan and funded by the large corporates that are concerned ultimately with what's at stake for them in this legislation.
  • James Boyle: Constitutional circumvention James Boyle, Financial Times, June 13 2006. - Now imagine creating an entirely new layer of rights over everything that is broadcast or webcast, on top of whatever copyrights already cover the work. You find a copy of a movie in the library and manage, at great expense, to work out that it is in the public domain, or to get the copyright holder's permission. Perhaps the work is covered by a Creative Commons license, granting you permission to reproduce. Not so fast! Even after trudging through all the orphan works problems in copyright, you would have to prove that this copy had not been made from a broadcast or webcast. More clearance problems! More middle-men! More empirically ungrounded state-granted monopolies! - print
  • Pour une économie plurielle Thierry Breton, Le Monde, 18 janvier 2006. - J'ai donc demandé à l'inspection générale des finances de conduire cette année trois grandes missions de réflexion stratégique pour défricher les sentiers de l'économie de demain. [1] Concurrence, monopoles et rentes dans l'économie de l'immatériel ... Le but étant, in fine, de concevoir une meilleure articulation entre ce système de gestion de droits et le développement des nouvelles technologies liées, notamment, à Internet. [2] Création de valeur et circuits de financement dans l'économie moderne [3] Contours et valorisation du patrimoine public immatériel - imprimer
  • Après l'inventaire de la dette, celui des actifs Cyrille Lachèvre, Le Figaro, 13 mars 2006. - Thierry Breton a chargé le président de Publicis, Maurice Lévy, de réfléchir à mieux valoriser les actifs immatériels de l'Etat. Il travaillera avec l'Inspection des finances. Le ministre des Finances le répète à l'envi : «Nous n'avons pas une économie, mais au moins quatre qui cohabitent» : l'agriculture, l'industrie et le tertiaire qu'il divise en deux, les services à la personne et les services immatériels. Selon Bercy, environ 38% des salariés actifs français travaillent aujourd'hui dans ce dernier domaine, qui regroupe informatique, multimédia, téléphonie... La mission Lévy devrait rendre un premier rapport d'étape en juin puis son rapport définitif fin septembre. Confondre logiciel et service relève de la plus crasse incompétence.
  • RDDV nie les différences entre les versions de la DADVSI Marc Rees, PC Inpact, 08 juin 2006. - Et le ministre d'affirmer péremptoirement et sous les protestations de plusieurs députés que « entre l'Assemblée nationale et le Sénat, il n'y a pas de divergence de fond, ni sur la copie privée, ni sur l'interopérabilité, ni sur la riposte graduée des sanctions. Les rapporteurs travaillent à la définition d'un bon point d'équilibre et d'un accord. Il serait suicidaire et démagogique d'attendre, à moins que vous ne vouliez en revenir à la licence globale, vieille lune proposée par Ségolène Royal ! ».
  • La Cour de cassation plombe à nouveau la copie privée Marc Rees, PC Inpact, 08 juin 2006. - la haute juridiction a fait là encore application du « test en trois étapes », déjà utilisée par elle dans l'affaire Mulholland Drive.
  • iTunes guilty of breaking Norwegian law John Oates, The Register, 7th June 2006. - The regulator said it was not reasonable that the consumer must sign up to a contract regulated by English law, rather than Norwegian law. It also said iTunes must accept responsibility for damage its software may do, and said it is unreasonable to alter terms and conditions after a song has been sold. - print
  • MPs in digital downloads warning BBC News, 4 June 2006. - Consumers should be told exactly what they can and cannot do with songs and films they buy online, says an influential group of MPs in the UK. The report also called for the makers of DRM systems to be made aware of the consequences of using aggressive copy protection systems. This recommendation was made because, as the report was being drawn up, information was emerging about the controversial copy protection system employed in the US by Sony BMG. Suw Charman, Open Rights Group: "The technologies are extending beyond the law they are supposed to uphold." ... "We think people rightly feel that once they buy something, it stays bought." - print
  • Uk parliament raises concerns about DRMs Laurent in UK, Lasting News, June 6, 2006. - The report also questions copyright issues, less harshly than in France but it's just the first round on UK legal stage for DRMs and Internet music pricing. Moreover, the questioning, if not the opposition, to DRMs seems to gain more and more official muscle.
  • No lobbyists as such Florian Mueller, Copy-edited by Wendy M. Grossman, Version 1.00, SWM Software-Marketing GmbH, June 2006. - The War over Software Patents in the European Union.
  • 100 Years Of Turbulence Maciej Ceglowski, Idle Words, December 17 2003. - The Wright brothers' first priority was to patent their airplane, and they duly received their patent in 1904. ... the Wrights became so consumed with their lawsuits that they had no time or energy left for further work. The Wright brothers won every patent case they fought, and it did them absolutely no good. The prospect of a fortune wasn't what motivated them to build an airplane, but ironically enough they could have made a fortune had they just passed on the litigation. - If you are someone who believes that the Internet and computer software are a transformative technology on a par with aviation, you may find it interesting to note that there is now a patent cease-fire in effect in the world of software, the occasional high-profile infringement case notwithstanding. The reason for the cease-fire is simple: if companies like IBM, Xerox, and Sun were to begin fully enforcing their patent portfolios, it would mean an apocalypse of litigation for all software developers. Everyone understands that the health and growth of the Internet are contingent on ignoring the patent system as much as possible.
  • CodePlex, l'open source communautaire par Microsoft Vincent Hermann, PC Inpact, 02 juin 2006. - développement de solutions open source ou shared source ... . Entièrement développé sur la base du Framework .Net 2.0 et en C# ... Plus d'une vingtaine de projets sont déjà en ligne
  • Mille milliards de mouchards Michel Alberganti, Le Monde, 2 juin 2006. - Un tag RFID n'a pas grand-chose de commun avec le code-barres, qu'il remplace officiellement. Il s'agit en fait d'un minuscule ordinateur communicant, d'une puissance équivalente à celle des PC produits en 1985. Au cours des dix prochaines années, quelque 1 400 milliards de puces RFID devraient ainsi être commercialisées. Cette année, elles coûteront moins de 10 cents, soit environ 8 centimes d'euro. Confiantes dans la tolérance du public, les grandes entreprises fourbissent leurs applications des tags RFID. ... Les puces radio identifient aussi bien le malade que les prescriptions et permettent d'accéder au dossier médical. Elles évitent toute erreur d'administration des médicaments tout en gérant le stock chez le pharmacien et même l'alimentation de ce dernier par le laboratoire... - 2 imprimer
  • "Les DRM sont stupides" Ged Day, propos recueillis par Christophe Abric, LCI, 17 mai 2006. - Je pense vraiment que le CD n'aura plus de valeur dans 5 ans minimum. Il y a une opportunité à saisir, maintenant, et cela me laisse bouche bée de voir les acteurs du marché continuer à se poser la question de savoir s'il faut se lancer ou pas. C'est évident ! Il faut se lancer dans le téléchargement et le numérique ! Les gens n'ont JAMAIS été attachés au CD. Le vinyle est un objet, le CD un merdique morceau de plastique ! ... oui, et de toutes façons on ne vend que des oeuvres jetables, donc les supports pérennes sont sans objet. C'est bien de la littérature LCI, ce genre d'ânerie. - Bleep, [...] vend des morceaux au format numérique, en mp3, sans aucun DRM (Digital Rights Management, mesures de protection technique). Un pari risqué, que le label a osé faire grâce à l'insistance de Ged Day, aujourd'hui manager du label.
  • France's proposed copyright reforms are more draconian than the DMCA Ryan Paul, Ars Technica, 12/9/2005. - The proposed bill, DADVSI, would mandate DRM and criminalize production of any software that could potentially facilitate the circumvention of copy protections. In form and function, this new proposal is similar to the INDUCE act, a horrifically grotesque piece of legislation that was widely rejected in America. The DADVSI proposal has been condemned by both the Free Software Foundation (FSF) and the Business Software Alliance (BSA).
  • L'open source poursuit sa progression dans l'administration Elian Cordoue, Le Monde Informatique, 03/05/2006. - l'administration française va consacrer 9 % de son budget informatique au logiciel libre en 2006. Ce chiffre devrait progresser de 10 % en 2007. - imprimer
  • La Ville de Saint-Étienne et Microsoft France unissent leurs efforts dans la lutte contre l'exclusion numérique Communiqué de Presse, Microsoft, 5 janvier 2005. - « L'ambition du projet Clique sur ta ville répond parfaitement à notre volonté de favoriser l'accessibilité de tous aux nouvelles technologies et surtout de permettre à ceux qui en ont le plus besoin, d'y trouver les leviers qui les aideront à éviter l'exclusion » a expliqué Michel Thiollière, Sénateur-Maire de la ville de Saint-Etienne. - imprimer
  • Tariq Krim, Netvibes: «Le web 2.0, c'est un retour à la course à l'innovation» Frédéric Bordage, ZDNet France, 14 mars 2006. - Netvibes propose un service de page d'accueil sur mesure que 600.000 internautes ont déjà adopté en moins de quatre mois. Totalement personnalisable, cette page permet d'agréger ses e-mails, ses fils d'informations RSS ou ses tags "del.icio.us" - imprimer
  • Jean-Bernard Magescas, Fon France: «L'accord avec Neuf Cegetel marque le vrai départ de nos activités dans l'Hexagone» Christophe Guillemin, ZDNet France, 4 mai 2006. - Le développement de Fon repose sur un principe simple: demander aux utilisateurs de partager leur propre connexion internet pour déployer à moindre coût un réseau Wi-Fi sur toute une ville. Pour la communauté des "Foneros", ceux qui partagent leur bande passante, l'accès est gratuit. En revanche, les "Aliens", les utilisateurs ponctuels, se voient facturer 3 euros la journée de connexion au réseau. En France, le réseau Fon est embryonnaire, avec près de 2.500 membres. L'activité devrait réellement démarrer grâce au récent accord signé entre Fon et Neuf-Cegetel. - imprimer
  • Free software? You can't just give it away Gervase Markham, Times online, February 21, 2006. - A little while ago, I received an e-mail from a lady in the Trading Standards department of a large northern town. They had encountered businesses which were selling copies of Firefox, and wanted to confirm that this was in violation of our licence agreements before taking action against them. "I can't believe that your company would allow people to make money from something that you allow people to have free access to. Is this really the case?" she asked."If Mozilla permit the sale of copied versions of its software, it makes it virtually impossible for us, from a practical point of view, to enforce UK anti-piracy legislation, as it is difficult for us to give general advice to businesses over what is/is not permitted." - print
  • 3 ans de prison, 300 000 ¤ d'amende, mais pour quoi au juste ? David Monniaux, Blog, 7 mai 2006. - Techniquement parlant, l'immense majorité des logiciels de transmission de données sur réseau (courrier électronique, web, peer-to-peer) ne regardent pas les contenus des fichiers qu'ils transmettent, ou alors très superficiellement. Ces logiciels sont manifestement destinés à transmettre tout contenu de manière indifférenciée. A fortiori, ils peuvent transmettre des contenus protégés... parce qu'ils ne les distinguent pas des contenus non protégés ! ... « Nul n'est responsable pénalement que de son propre fait. » (Code pénal, article L121-1). ... je ne propose pas de mettre en prison les patrons de Peugeot, Renault, etc. pour les méfaits des chauffards qui utilisent leurs produits. Cependant, je constate qu'il y a deux poids et deux mesures, et que, dans le but affiché de défendre les intérêts de certaines industries, on finit par oublier certains des principes de base de notre droit.
  • Linux: A European threat to our computers Tristan, ShelleyTheRepublican.com, 4/20/2006. - a spoof ?
  • 'ITunes must play fair' Sapa-AFP, 18 April 2006. - "Any time a company restricts competition in a market, it gets the attention of regulating agencies." - print
  • A draft law in France unnerves software firms Thomas Crampton, International Herald Tribune, April 27, 2006. - - print
  • «Une économie de marché idéale» Christophe Alix, Libération, 21 avril 2006. - - imprimer
  • Ces livres qu'on détruit François-Guillaume Lorrain, Le Point, 19/02/04, N°1640, Page 84. - Entretien avec Lucien X. Polastron auteur d'un essai édifiant sur le sujet : « Livres en feu » (Denoël)
  • Commission sur l'économie de l'immatériel Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, 27 mars 2006. - analyser les différents modes de création de valeur et de richesses par les entreprises ... et l'on voit bien que ces idéologues n'ont rien compris. En ce qui concerne l'économie de l'immatériel, la richesse ne se crée pas que dans les entreprises, mais aussi dans le reste de la société. Il est temps que ces dinosaures comprennent que l'on a changé de siècle : on n'est plsu au 19e siècle. - communiqué - liste des membres >print
  • EOF - Give TCPA an Owner Override Seth Schoen, Linux Journal, December 01, 2003. - TCPA's basic rationale is correct: today's PC architecture lacks hardware features that would improve computer security. [But] the same security features that protect your computer and its software against intruders can be turned against you. Fortunately, this problem is fixable. TCG should empower computer owners to override attestations deliberately to defeat policies of which they disapprove. TCG already defines a platform owner concept. The TCG specification also should provide for a facility by which the platform owner, when physically present, can force the TPM chip to generate an attestation as if the Platform Configuration Registers (PCRs) contained values of the owner's choice instead of their actual values. - print .
  • Google accused of biopiracy Andrew Donoghue, ZDNet (UK), March 30, 2006. - A coalition has accused search giant Google of being the "biggest threat to genetic privacy" for its alleged plan to create a searchable database of genetic information. - print
  • Distribution de contenus sur Internet: commentaire sur le projet de taxation de l'Upload. Michel Gensollen, Laurent Gille, Marc Bourreau Nicolas Curien, Fondation internet nouvelle génération (FING), 13/05/2004. -
  • Quel avenir pour la distribution numérique des ½uvres culturelles ? François Moreau (CNAM), Marc Bourreau et Michel Gensollen (ENST), Internet Actu, 29/03/2006. -
  • Mandriva propose musique et vidéo en ligne isatis39871, Infos du Net, 28/2/2006. - Le service Mindawn est compatible avec Linux depuis plus d'un an maintenant. Mais il est multi plateforme (Mac et Windows en prime), et ne retient pas prisonnier les clients dans un système. Il utilise des formats ouverts et plus performants que le mp3 comme l'ogg (même qualité pour un fichier plus petit) ou le FLAC (qualité du Wave mais 50 % moins gros), - imprimer - pdf
  • Proposed German law aims to send pirates to prison Eric Bangeman, Ars Technica, 3/27/2006. - people who download movies and music could face up to two years. But until both moviemakers and the record labels move to fix their broken business models, no amount of scare tactics will cause movie and music sales to reverse their long decline.
  • L'Allemagne et le téléchargement illégal... source THG (Ars Technica), ITR news, 28-mar-2006. - - imprimer
  • Windows Is So Slow, but Why? Steve Lohr and John Markoff, The New York Times, March 27, 2006. - Several thousand engineers have labored to build and test Windows Vista, a sprawling, complex software construction project with 50 million lines of code, or more than 40 percent larger than Windows XP. Vista was built more in small modules that then fit together like Lego blocks, making development and testing easier to manage. "They did the right thing in deciding that the Longhorn code was a tangled, hopeless mess, and starting over," said Mr. Cusumano of M.I.T. "But Vista is still an enormous, complex structure." Where Microsoft has thousands of engineers on its Windows team, Apple has a lean development group of roughly 350 programmers and fewer than 100 software testers. - 2 - print
  • Développer l'utilisation des standards ouverts et des logiciels libres Motion au CNIR, Les Verts, Commission Culture, votée à l'unanimité le 19 mars 2006. - Le CNIR demande aux éluEs vertEs de porter le débat sur l'utilisation des logiciels libres et des standards ouverts dans les instances et les organismes où ils/elles sont éluEs, et de relayer les initiatives de promotion et de formation aux logiciels libres et aux standards ouverts.
  • Le film "Renaissance" réalisé sur des serveurs Linux Christophe Guillemin, ZDNet France, 20 mars 2006. - Mais avec une combinaison technologique très variée. - print
  • Circumventing Competition: The Perverse Consequences of the Digital Millennium Copyright Act Timothy B. Lee, Policy Analysis no. 564, The Cato Institute, March 21, 2006. - The DMCA is anti-competitive. It gives copyright holders - and the technology companies that distribute their content - the legal power to create closed technology platforms and exclude competitors from interoperating with them. Worst of all, DRM technologies are clumsy and ineffective; they inconvenience legitimate users but do little to stop pirates. ... That body of law protected competition, consumer choice, and the important principle of fair use without sacrificing the rights of copyright holders. And because it focused on the actions of people rather than on the design of technologies, it gave the courts the flexibility they needed to adapt to rapid technological change. - print full report
  • Ballmer, Bemused Daniel Lyons, Forbes, 03.23.06 Well, I think there are experts who claim Linux violates our intellectual property. I'm not going to comment. But to the degree that that's the case, of course we owe it to our shareholders to have a strategy. - print
  • La Liberty Alliance prône une double authentification pour les services en ligne Estelle Dumout, ZDNet France, 9 novembre 2005. - Pour assurer l'interopérabilité des différentes technologies susceptibles d'améliorer les services d'authentification en ligne, la Liberty Alliance crée donc un nouveau groupe de travail, le "Strong Authentication Expert Group". Il développera une spécification technique baptisée ID-Safe (Identity Strong Authentication Framework), qui devrait être prête courant 2006. American Express, Axalto, HP, Oracle, Verisign, Intel, mais aussi le département américain de la Défense composent ce groupe de travail. - imprimer
  • RIAA Says Future DRM Might "Threaten Critical Infrastructure and Potentially Endanger Lives" Ed Felten, Freedom to Tinker, March 8, 2006. - apparently they want to keep open the option of deploying DRM even when there are severe doubts about whether it threatens critical infrastructure and potentially endangers lives. And here's the really amazing part. In order to protect their ability to deploy this dangerous DRM, they want the Copyright Office to withhold from users permission to uninstall DRM software that actually does threaten critical infrastructure and endanger lives.
  • DADVSI : Apple victime des grenouilles (en attendant le DMCA) Bertrand lemaire, blog, 27 mars 2006. - Plus sérieusement, où le problème ? Exactement au même endroit que pour Microsoft. Et je ne peux pas envisager que la France ait voté l'article 7 de la DADVSI sans au moins en discuter informellement avec la DGCCRF (Direction Générale à la Concurence, la Consommation et la Répression des Fraudes) et la Commission Européenne.
  • Le Monde de DADVSI
  • La gouvernance mondiale de l'Internet Office Parlementaire d'Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques, Compte rendu de l'audition publique du 8 décembre 2005. - pdf - Ne pas manquer l'audition de l'inénarrable Dominique Wolton, qui est un vrai morceau d'anthologie.
  • Open Media Commons Releases Specifications and Source Code for DRM Tommy, LinuxElectrons, March 22 2006 Lawrence Lessig, Chairman of the Board of Directors of Creative Commons and Professor of Law at Stanford Law School: "In a world where DRM has become ubiquitous, we need to ensure that the ecology for creativity is bolstered, not stifled, by technology. We applaud Sun's efforts to rally the community around the development of open-source, royalty-free DRM standards that support "fair use" and that don't block the development of Creative Commons ideals." - print
  • Lessig blesses DRM Andrew Orlowski, The Register, 24th March 2006. - - print
  • Linux Licensing Daniel Lyons, Forbes, March 09, 2006. - You seem to disagree with Free Software Foundation on the issue of digital rights management. Can you explain? - [Torvalds] A lot of commercial companies want to do some really bad things with DRM. So people dislike DRM and want to make it harder to do. But the silly thing is that DRM really is just technology, and like most everything else, the badness comes not from the technology, but from what you use it for. There are actually valid uses of the exact-same technology, even if it ends up being called something different ("privacy rights," "security," what-not). A most interesting statement, because it is for the very same reason that the so-called Vivendi-Universal amendments to the Frech copyright law are considered bad. They incriminate software for unlawful uses, even though it also has lawful uses. Only the actual use for unlawful purposes should be criminalized, not the software itself. The Free Software Foudation recognizes this last argument, at least in France. Hence they should agree with Torvalds. - print
  • Brave GNU License (part 1) Daniel Lyons, Forbes, March 21, 2006. - DRM ought to be prohibited by law, but we cannot achieve that by changing the license of our software. What we can achieve is to prevent our software from being packaged such that you don't really have the freedom to change it. or so he believes. - print
  • Free Vs. Open (part 2) Daniel Lyons, Forbes, March 21, 2006. - Would it be ethical to steal lines of unfree code from companies like Microsoft and Oracle and use them to create a "free" version of that program? "It would not be unethical, but it would not really work, since if Oracle ever found out, it would be able to suppress the use of that free software." No comment ! - print
  • Droit d'auteur et téléchargement illégal : le débat est clos! Christophe Alix, Libération, 17 mars 2006. - Les éditeurs de logiciels, dont il sera prouvé qu'ils mettent «sciemment» et «manifestement» à disposition du public des outils conçus dans le but de permettre l'échange de fichiers protégés par le droit d'auteur en pair-à-pair, seront punis de trois ans de prison et 300 000 euros. Cet amendement, dit «amendement Vivendi» en raison du lobbying des industries culturelles pour une mise hors-la-loi des sites de P2P, a été complété par une disposition du benjamin UMP de l'Assemblée, Laurent Wauqiez, apparemment en service commandé pour le compte de Nicolas Sarkozy. - imprimer
  • Experts: Intellectual Property Policy Not A Traditional Left-Right Political Issue Tove Iren S. Gerhardsen, IP Watch, 21 March 2006. - Müller also talked about his experience with the EU software directive, saying that during the summer of 2004 a German questionnaire on software and patents sent to companies attracted 1,400 replies. But as the German government favoured software patents, the replies had not been analysed, he said. Müller had then asked to review the answers, arguing that a partial review is better than no review, and found that while only about 30 replies related to free software movements, 98 percent of the companies were against software patents, he said. ... at the Group of Eight industrialised nations meeting in Germany next year, German Chancellor Angela Merkel has said she wants to make intellectual property a key point. - print
  • Interview with Richard Stallman Richard Poynder, blogspot, March 21, 2006. - As he talks his voice oscillates between a pleasant Jack-Nicholson-like baritone and the peeved falsetto of a frustrated adolescent; the latter occurring whenever he concludes that his interlocutor is being obtuse, or asking stupid questions. Open access interviews open source ... oops, I mean free software. This text is fun, and a great depiction of an unusual character.
  • Le français profite des rentes apportées par ses brevets Annie Kahn, Le Monde, 24 février 2006. - Les 45 000 brevets déposés par Thomson dans le passé génèrent 450 millions d'euros de revenus par an, soit nettement plus que les 300 millions d'euros consacrés aux dépenses de recherche et développement. .. . Commenombre de groupes industriels historiques, Thomson peine à concevoir des produits qui répondent aux nouvelles attentes du marché. - imprimer - Mingorance (lobbyiste, auteur de la directive sur le brevet logiciel).
  • 5 easy ways to capture streaming video and audio Replay Music
  • 10 Questions to Ask Any Vendor of Digital Rights Management/Security Software for PDF
  • Linspire's Robertson embraces Windows Media Fernando Cassia, The Inquirer, 21 November 2004. -
  • Sony, Philips, Samsung et Matsushita créent un DRM opensource Jérôme Bouteiller, NetEconomie.com, 25/01/2005. - Totalement distincte de la technologie WindowsMedia de Microsoft ou de FairPlay d'Apple, "Marlin" devrait en outre devenir un logiciel opensource dès l'été 2005 afin d'accélérer son adoption par les éditeurs de contenus musicaux et sera également compatible avec Coral, une première initiative réunissant Philips et Sony. Face à la domination d'Apple, qui vient de franchir le seuil des 250 millions de fichiers vendus par son iTunes Music Store, et à la contre offensive de Microsoft qui place ses technologies Windows Media sur PC, smartphones et baladeurs, on peut néanmoins douter de la capacité de Marlin à imposer son propre format de DRM. - imprimer - Sony veut sa part du gâteau numérique face à Apple et Microsoft, reprise dans le blog du Sénateur Trégouët.
  • Marlin JDA : un verrou open source pour 2006 ? Marc Rees, PC Impact, 04 octobre 2005. - Fin 2004, un consortium nommé Coral regroupait HP, Intertrust, Philips, Matsushita ou encore Sony. Il tentait une première ébauche d'un standard, vainement. Lors du dernier Midem, la plupart de ces mêmes acteurs créaient finalement une coentreprise nommée Marlin Joint Venture Developpement (JDA). Son objectif ? Permettre la définition d'un standard de DRM Open source, qui autorisera enfin la lecture d'un support cadenassé en toute hypothèse. Chaque producteur pourrait dès lors adopter ces mesures afin de protéger ses trésors avant la mise sur le marché. Or, jusqu'à présent, il convient plutôt d'adopter autant de licences qu'il y a de techniques possibles de protection, ce qui n'est pas très judicieux, au moins en termes de coûts. -
  • Sun rêve d'un DRM open-source Ratatium, Futura-Sciences, 02/09/2005. - Sun Microsystems a dévoilé dernièrement son initiative open-source Open Media Commons, qui permettra de développer le projet DReaM (l'acronyme pour DRM/everywhere available) - imprimer
  • Sortie du premier manuel scolaire libre - Interview Sésamath Noël Debarle (Sésamath), Framasoft, 3 mars 2006. - Le Manuel Sésamath 5ème [2] est, comme son nom l'indique, un manuel scolaire. Réalisé avec OpenOffice.org et placé sous licence libre (la GNU-FDL), il est le fruit d'un travail bénévole et collaboratif de plusieurs dizaines d'enseignants. Vous le trouverez très bientôt non seulement en ligne dans son intégralité et accompagné d'un site du maître offrant de nombreux compléments (animations, fichiers de géométrie dynamique ou tableur...) mais également sous la forme d'un vrai livre en partenariat avec l'éditeur Génération5 (mai 2006 - env. 10 \u20ac, soit quasi moitié moins que la concurrence). Alors que l'usage des TICE est absent ou reste anecdotique dans la plupart des manuels, le Manuel Sésamath a été pensé pour accompagner l'usage des ressources proposées par Sésamath. Une autre originalité : pour chaque chapitre, le manuel propose des activités en groupe.
  • Community: Flame Wars Make Great Softwarne Amos Batto, Linux Today, Mar 4, 2006. - Although some of the arguments in the flame wars may be wrongheaded and even down right silly, there are very real differences in philosophy and technical matters which do matter and we ought to understand and respect them, even if we don't chose to participate in these debates. More importantly, we should recognize that the flame wars and partisanship serve a vitally important purpose. FLOSS is about more than the mere tools themselves, it is about people's ability to become cocreators in technology and taking ownership of the technology which governs their lives. Part of that process is the ability to humans to build identities and communities around those tools. In a profound way, FLOSS is a social movement and people don't get involved unless they are emotionally committed in some way. The emotional involvement of the FLOSS community is not a fact to deplore, but rather an element to embrace as part of what makes FLOSS work. A remarkable paper on an underestimated topic. - print
  • Le chiffon rouge de la licence globale Gilles Dounès et Marc Geoffroy, iPod Backstage (blog), 6 février 2006. - Le partage des revenus dégagés par la dématérialisation des contenus n'en finit pas de faire des remous. L'équilibre relatif entre les créateurs, les industriels de la création, les fabricants de supports numériques au sens large et le public établi par la loi Lang de 1985 est bousculé par la montée en puissance de la dématérialisation.
  • Study Finds Linux Less Expensive Than Windows Elizabeth Millard, NewsFactor Magazine, February 15, 2006. - The report was sponsored by Open Source Development Labs and member company Levanta, and undertaken by Enterprise Management Associates.
  • Get the Truth on Linux Management EMA (Enterprise Management Associates), Research Report, February 2006. - study of over 200 Linux enterprises : In many cases, Linux is likely to be a significantly less expensive platform to acquire and maintain than Windows. 21 pages, with statistical data.
  • Jean Ferrat à la Cour de Cassation : que ma compil' est belle ! Anna Topaloff, Marianne, 16/02/2006. - S'il peut paraître évident, voire logique, que les artistes aient leur mot à dire en ce qui concerne les compilations sur lesquelles leurs tubes figurent, les maisons de disques n'ont jamais été de cet avis. « L'arrêt Jean Ferrat » sonne donc le glas de la toute-puissance des producteurs et par-là, engage une petite révolution au pays de la musique...
  • DHS: Sony rootkit may lead to regulation Robert McMillan, ComputerWorld, February 16, 2006. - Department of Homeland Security. this is not the first time the department has expressed concerns over the security of copy protection software. Despite the Sony experience, the entertainment industry's use of rootkits appears to be an ongoing problem. Earlier this week, security vendor F-Secure Corp. reported that it had discovered rootkit technology in the copy protection system of the German DVD release of the American movie Mr. and Mrs. Smith. The DVD is distributed in Germany by Kinowelt GmbH, according to the Internet Movie Database - print
  • Téléchargement : la loi précisée Nicole Vulser, Le Monde 18 mars 2006. - - imprimer
  • Politique et polémiques sur Internet autour de la loi Dadvsi Olivier Dumons, Le Monde, 9 mars 2006. - - print
  • Britain warns US over jet software codes Matt Chapman, VnuNet, 15 Mar 2006. - The UK has warned America that it will cancel its £12bn order for the Joint Strike Fighter if the US does not hand over full access to the computer software code that controls the jets. Lord Drayson, minister for defence procurement, told the The Daily Telegraph that the planes were useless without control of the software as they could effectively be "switched off" by the Americans without warning. - print permalink
  • Java Bytecode patent is allowed in UK law OUT-LAW News, 13/03/2006 The Patent Office has concluded that Sun Microsystems can patent an invention for a reduced set of Java Bytecode instructions.
  • La farce du téléchargement Michel Alberganti Après avoir valu aux internautes utilisant le système de peer to peer (pair à pair ou P2P) d'être menacé de prison, cette pratique ne serait plus sanctionnée que par "une simple contravention de la 1re classe, la plus basse sanction pénale existante (38 euros d'amende maximum)". Si l'internaute met des oeuvres à disposition d'autres utilisateurs des systèmes P2P, il risquera "une peine d'amende de 150 euros au maximum, correspondant à une contravention de la 2e classe". Patrick Bloche, député (PS) de Paris, ne s'y est pas trompé, en dénonçant un dispositif qui, "en perdant sa capacité de dissuasion, banalise paradoxalement la gratuité". - imprimer
  • La France bascule dans la société Internet Rédaction JDN & JDN Solutions, Journal du Net, 14/03/2006. - plus d'un Français sur deux est internaute et un sur quatre achète en ligne ... chiffres. - imprimer
  • Endangered Gizmos EFF, visited March 14, 2006. - The result is a world in which, increasingly, only industry-approved devices and technologies are "allowed" to survive in the marketplace.
  • Etude d'outils de filtrage sur les réseaux à haut débit SNEP - CapGemini, 01/07/2004. -
  • P2P : Sarkozy cible les logiciels NouvelObs.Com, 09.03.06. - "Il y a un certain nombre de points sur lesquels le ministre a été assez précis, en particulier l'idée qu'il est fondamental de chasser les logiciels qui sont des gros contrefacteurs", a indiqué Pascal Nègre à la sortie de la réunion. "La lutte contre la piraterie, c'est d'abord la lutte contre les logiciels qui permettent de pirater." Benoît du groupe Kyo : "Avec internet, on peut faire n'importe quoi. On peut empêcher ces sites d'être utilisables en France. Ils le font bien en Chine"
  • Do You Know How Your Vote Will Be Counted? Warren Stewart, The Washington Spectator, March 1, 2006. - - 2 - 3
  • Extensible Rights Markup Language (XrML) Robin Cover (ed.), Oasis, March 04, 2003. - The Digital Rights Language for Trusted Content and Services
  • Le logiciel libre, une chance pour l'industrie Gérard Giraudon, Les Échos, page 17, 23 février 2006. - La culture du logiciel libre est légitime dans sa propension à partager des savoirs et à créer une dynamique vertueuse de mutualisation des technologies structurantes. Je considère que c'est une chance à saisir comme vecteur de transfert et d'innovation industrielle. Mais si la diffusion du logiciel libre et ouvert est une alternative crédible au logiciel dit propriétaire, ce n'est ni un renoncement à ce mode de diffusion, ni une opposition de fait aux logiques commerciales. C'est une occasion d'ouvrir de nouveaux espaces d'expression et de collaboration, de promouvoir d'autres modèles et, pourquoi pas, de favoriser la mutation et l'évolution du paysage économique. - imprimer
  • Peer to peer : la CNIL n'autorise pas les dispositifs présentés par les sociétés d'auteurs et de producteurs de musique Echos des séances, CNIL, 24/10/2005. - l'envoi de messages pédagogiques pour le compte de tiers ne fait pas partie des cas de figure où les fournisseurs d'accès à internet sont autorisés à conserver les données de connexions des internautes
  • Loi Dadvsi: la SCPP s'en prend à Silicon.fr ! Olivier Chicheportiche, Silicon.fr, 20 février 2006. - - imprimer - article en cause : Loi DADVSI : l'industrie du disque fait-elle pression sur les élus ? (16 février 2006) - communiqué de la SCPP
  • WIPO Resumes "Development Agenda" Talks Developing Countries Continue Push for Balance at WIPO IP Justice Media Release, 20 February 2006. - In January 2006 Chile submitted an important proposal that advocates for greater protection of information in the public domain. Chile's proposal also calls for recognition of various complementary models of dissemination of creativity, including the expansion of free software and other open licenses such as Creative Commons. Chile's proposal also calls for an assessment of what the appropriate levels of IP are, given the particular needs of a country, including its degree of development and institutional capacity. Chile's proposal recognizes the simple fact that "one size fits all" (X-Large) for IP rights would be harmful to the national interests of many developing countries who are overwhelmingly IP-importers. - Entirely missing the intent of the Development Agenda, the US submitted a new proposal on the eve of the February 2006 Development Agenda meeting, designed to increase intellectual property rights.
  • «Il y a fracture et facture numériques» Pauline Simonet, Libération, 18 février 2006. - AUF : l y a la fracture numérique mais aussi la facture numérique ! Les logiciels et autres programmes vendus dans le commerce coûtent cher, surtout pour les pays africains. Nous faisons la promotion des logiciels libres, gratuits, accessibles à tous sur l'Internet, comme Linux. Nos ordinateurs sont configurés sous Linux dans les espaces du campus. Mais nous avons remis Windows dans les cyberespaces de l'université car les étudiants l'ont demandé, il y avait des problèmes de compatibilité. Notre combat pour les logiciels libres n'est pas encore gagné ! - imprimer
  • Droits d'auteur, exit les lobbies Florent Latrive, Libération, 18 février 2006. - «Beaumarchais, reviens, ils sont devenus fous !», ironise Pierrat. De plus en plus de secteurs revendiquent et obtiennent «leur» droit de propriété intellectuelle, des bases de données aux OGM, afin de toucher les dividendes d'une «ruée sans foi et pleine de lois» vers l'or immatériel, où la valeur tient de plus en plus à l'intangible et à la création et non à la production matérielle et physique. «Le mouvement dominant reste du "tout protéger", au risque de tout scléroser» ... cela fait longtemps que la loi protège plus les intermédiaires de la création que les créateurs, auxquels le système ne réserve que des miettes. La Guerre des copyrights, Emmanuel Pierrat, Fayard, 302 pp., 19 euro. - imprimer
  • Lettre ouverte à Monsieur Eddy Mitchell Roberto Di Cosmo, 2 janvier 2006. - Avec 9 millions de foyers connectés à Internet, et avec un prix de 4 euros par mois, que les internautes sont prêts à payer si on arrête de les criminaliser et on leur laisse la liberté culturelle qui vient avec les échanges de pair à pair, cela rapporterait 432 millions d'euros, dont 216 millions directement aux artistes. - Post Scriptum à Monsieur Eddy Mitchell, 20 février 2006. - pour que vous touchiez un euro, je serais désormais obligé, avec mes amis musicophiles, à en dépenser en ligne plus de 33, alors que il "suffisait" de 6 quand on se limitait à acheter des CDs.
  • The software patent game User Friendly, Feb 19, 2006. - Objective: ... controlling enough patents to strangle the market. (cartoon) - image
  • Protection anticopie: ça coince déjà sur les DVD haute définition John Borland, CNET News et Estelle Dumout, ZDnet France, 17 février 2006. - Mais il y a pire: la connexion dite DVI qui envoie des signaux numériques haute qualité à un moniteur ne prend pas non plus en charge la protection anticopie. Pour Hollywood, le risque de piratage est d'autant plus grand. Les studios ont donc persuadé Microsoft d'ajouter une fonctionnalité au prochain système d'exploitation Vista, qui peut littéralement désactiver cette connexion. À moins que l'ordinateur ne soit doté d'une technologie de cryptage créée par Intel et appelée HDCP (pour High-bandwidth Digital Content Protection), et qu'elle soit activée pour protéger le signal jusqu'à l'écran du moniteur. ... ce qui confirme la collusion/cartelisation MPAA - Microsoft. - imprimer
  • Comments on the Final Report of the High Level Group onDigital Rights Management Version: 14.09.04. -
  • IDC: Server Shipments Strong but Unix Declines Stuart J. Johnston, Redmond Mag, November 29, 2005. - Windows servers revenue grew 17.7 percent and units shipped expanded by 15.3 percent. That made Windows factory revenue the largest segment of the server market for the first time, IDC said. Linux servers also surged ahead, showing their thirteenth consecutive quarter of double-digit growth. Year-over-year revenue for the Linux segment hit 34 percent, while shipments were up 20.5 percent. ... and many other figures. - print
  • Complément d'enquête sur DADVSI : pressions anti républicaines et amalgames pervers Fredéric Couchet, Mad's blog, 15 février 2006. - L'émission « Complément d'enquête » de France 2 lundi 13 février était consacré au thème « Musique, CD, Internet : un marché en guerre ». Olivier Cousi, « avocat spécialisé dans les problèmes Internet », est soit incompétent soit en mission commandée. En effet, à plusieurs reprises il a très clairement assimilé logiciels de P2P et logiciels libres. Par exemple : « C'est vrai que l'outil qu'est le logiciel de peer to peer, ce que l'on a appelé les logiciels libres, est un outil qui peut permettre de faire de la copie sur une grande échelle et qui ensuite est susceptible d'être revendue dans des qualités ou en tout cas avec des niveaux de qualité qui sont tout à fait ceux des standards du disque. »
  • Numérique et création unis Dominique Strauss-Khan, Libération, 10 février 2006. - Qu'une partie de la rémunération des créateurs soit captée par l'industrie culturelle, sans doute. Mais cela doit aboutir à la lutte contre les concentrations, pas à la remise en cause du principe de la rémunération des créateurs ! - imprimer
  • Le MP3 selon Sony Vincent Padovani, Maître de conférence en informatique, université Paris 7, 13 février 2006. - Le seul moyen proposé à l'utilisateur européen pour ajouter de nouveaux morceaux au lecteur est de passer par le logiciel Sonicstage de Sony, fourni avec le lecteur sur CD-ROM, et disponible seulement sous Windows. ... Il m'a fallu un bon moment pour nettoyer manuellement les traces les plus apparentes de Sonicstage après sa soi-disant désinstallation, celle-ci laissant sur le disque des dizaines de Mo résiduels - des centaines en comptant le répertoire bibliothèque contenant tous les fichiers OMG obtenus par conversion.
  • Comment j'ai récupéré ma musique ! Mais... Jérome Colombain, Hors antenne, 18 février 2006. - nous ne sommes pas propriétaires de la musique que nous achetons ! Tout cela ressemble plus à de la location déguisée. Les commentaires sont excellents.
  • Comment j'ai perdu ma musique légale Jérome Colombain, Hors antenne, 3 février 2006. - "to resolve this issue, restore your computer to the original hardware configuration or to the original BIOS settings." En effet, les DRM s'appuient sur la configuration matérielle de l'ordinateur et dès que l'on change un petit paramètre dans la config, hop, tout part en vrille. Qu'est-ce que cela veut dire ? Tout simplement que je peux faire une croix sur ma musique légale actuelle. Est-ce que demain on m'empêchera aussi d'écouter de la musique sur mon autoradio parce que j'aurai changé une roue ? Y'aura-t-il un contrôle des passagers ? « Votre configuration a changé : le bébé assis à l'arrière n'était pas là hier, veuillez restaurer vos licences »... Je sais... on va me répondre que 90% des utilisateurs ne modifient pas leurs ordinateurs eux-mêmes. Microsoft n'est pas le principal fautif car ces gens-là font ce qu'ils peuvent pour proposer un truc solide à l'industrie du disque afin de les rassurer mais la réalité des usages est complètement niée. ... Quelle naïveté, mon cher Jérôme, car Microsoft est sans doute celui qui pousse le plus à la roue, pour vendre son système de DRM, bien sûr, mais surtout pour s'assurer que les acheteurs ne pourront passer sur une autre plate-forme logiciel. Le but du contrôle par les DRM n'est pas de lutter contre le piratage, il risque plutôt de le renforcer en irritant les gens honnête, comme vous avez été irrité. Non, le but des DRM est de lutter contre la concurrence, de renforcer les monopoles, et à terme d'asservir les artistes autant que le public.
  • FIPR's Consultation Response on DRM Ross Anderson, University of Cambridge Computer Laboratory, 12 January 2006. - Written on behalf of the Foundation for Information Policy Research for the All Party Parliamentary Internet group. - The real issue is not circumvention but competition. In the long run, ensuring competition matters more than arguing over default rights; and although we are no fans of the music industry, we tend to agree with them that the biggest threat to growth comes from the monopolies that proprietary DRM systems can create and entrench. He [Hal Varian] argued that platform vendors would benefit the most from stronger DRM; linking two industries usually benefits the more concentrated of the two. It is fascinating that the content industry spent a decade lobbying furiously for DRM, and now that it's arrived they find it not quite to their liking.
  • ICANN: VeriSign Can Raise .net Prices in 2007 Rich Miller, Netcraft, July 8, 2005. -
  • Time Warner embraces P2P, John Oates, The Register, 30th January 2006. - Time Warner (TW) is embracing peer-to-peer technology to distribute films and other media in Germany. - print
  • Predictions for 2006 Ed Felten, Freedom to Tinker, January 6, 2006. - DRM technology will still fail to prevent widespread infringement. In a related development, pigs will still fail to fly.
  • Can TPMs Create a Commons? Looking at Whether and How TPMs and Creative Commons Licenses can Work Together. Jordan S. Hatcher, University of Texas at Austin,
  • La question de la légitimité du logiciel libre ne se pose plus Stéphane Parpinelli, 01 Blog, 26/01/2006. - Pour mieux cerner les usages des logiciels libres dans les entreprises françaises, la rédaction de 01 Informatique, en partenariat avec l'Afai (Association française de l'audit et du conseil informatique), a réalisé un sondage avec le soutien de Comm'Back le 11 janvier 2006. Pragmatisme plutôt que culture du libre.
  • Les bibliothèques numériques face aux contraintes techniques Fabrice Deblock, Journal du Net, 29 janvier 2006. - - imprimer
  • DADVSI : réunion au ministère de la culture Bertrand Lemaire, 24 janvier 2006. -
  • Technological Choices for theRenovation of the French Tax Information System Jean-Marie LAPEYRE, CTO ­ French Tax Agency, JBoss World 2005, Barcelona, October 4 205. -
  • Interview with the CTO of the French Tax Agency, IT Dept., Jean-Marie Lapeyre Groklaw, January 22 2006 On page 6 of the presentation, you will find a list of reasons why Free and Open Source Software is a rational choice. At the top of the list is "Standards Compliance & flexibility of use." And you'll find a box that says, "Demonstrated (much) lower TCO (75 to 90%)".
  • Rétablir la rareté par la force. - L'obscurantisme technologique comme remède à la non-stratégie. JZ, PasunBlog, 8 janvier 2006. - - imprimer
  • Apple addresses iTunes concerns BBC NEWS, 19 January 2006. - An investigation by bloggers found that the recommendation system used unique identifiers for each user in a way that could compromise privacy. The revised iTunes warns users about data being collected and lets them switch off the recommendation system. - print
  • Feds After Google Data, Howard Mintz, The San Jose Mercury News, 19 January 2006. - The Bush administration on Wednesday asked a federal judge to order Google to turn over a broad range of material from its closely guarded databases. The move is part of a government effort to revive an Internet child protection law struck down two years ago by the US Supreme Court. - print - from thruthout - print
  • US Obtains Internet Users' Search Records Joseph Menn and Chris Gaither, The Los Angeles Times, 20 January 2006. - Federal investigators have obtained potentially billions of Internet search requests made by users of major websites run by Yahoo Inc., Microsoft Corp. and America Online Inc., raising concerns about how the massive data trove will be used. The Internet companies said Thursday that the information did not violate their users' privacy because the data did not include names or computer addresses. Privacy advocates said the opportunity to peruse search queries provided an unprecedented glimpse into people's private thoughts and habits. Congress is debating an extension of the Patriot Act, which dramatically expanded the government's ability to obtain private data. Google [...]: "Don't be evil." But as Google has collected increasing amounts of information about its users, some observers have expressed concern that the company could break that rule by letting the data fall into the wrong hands or simply by complying with government demands. - print - from thruthout - print
  • La sécurité des systèmes d'information - Un enjeu majeur pour la France Rapport du député Pierre Lasbordes (UMP), 26 novembre 2005, publié le 13 janvier 2006. - Introduire une exception au principe d'interdiction de la rétro-conception dans le Code de la Propriété intellectuelle [art. L122-6-1 IV] pour des motifs de sécurité; ... p. 80: Mais en restreignant les droits de l'utilisateur, NGSCB [Next Generation Secure Computing Base] donne un droit de regard aux constructeurs de matériels et de logiciels, de l'usage fait des ordinateurs personnels. Il permet de contrôler l'accès des logiciels aux ressources matérielles. Cette émergence d'une informatique de confiance conduirait un nombre très limité de sociétés à imposer leur modèle de sécurité à la planète, en autorisant ou non, par la délivrance de certificats numériques, des applications à s'exécuter sur des PC donnés. Il en résulterait une mise en cause de l'autonomie des individus et dés organisations (restriction des droits d'un utilisateur sur sa propre machine). Cela constitue une menace évidente à la souveraineté des Etats.
  • Rapport d'information sur la sécurité économique nationale Député Bernard Carayon (UMP), le 9 juin 2004
  • Droit d'auteur et droits des internautes Avec le député socialiste Patrick Bloche et le P.-D.G. de la FNAC, Denis Olivennes, Repliques, Alain Finkielkraut, France Culture, 14 janvier 2006. - - audio
  • DADVSI : et si on demandait son avis à la SACEM ? Bertran Lemaire, Blog, 10 janvier 2006. J'ai été étonné de constater que Bernard Miyet était totalement favorable au MP3 en tant que tel (ainsi qu'au transfert sans limite entre supports) ou à la copie de CD. "Si on ne peut plus copier de CD, croyez-vous que les gens continueront d'acheter des CD vierges et, donc, de payer la redevance pour copie privée ?" ... Finalement son cahier des charges est simple : il faut savoir quelles oeuvrent circulent, qui consomme (pour le faire payer) et rémunérer le créateur en fonction de la diffusion effective de ses oeuvres.
  • Réunion à Matignon pour discuter de DADVSI Tristan Nitot, Standblog, 21 décembre 2005. - A cet égard, la discussion à propos des logiciels Libres avec Marc Hérubel (Ministère de la culture) est édifiante. Il dit avoir regardé le logiciel VLC et ne voit pas en quoi VLC sera géné par DADVSI. Certes, il permet d'ouvrir des fichiers protégés, mais "c'est juste pour les lire, mais pas pour les copier". Par contre, deCSS, bibliothèque permettant de lire les DVD sous Linux (malgré la protection CSS) serait condamnable, car la vocation même de cette bibliothèque est de contourner la protection. Pour ceux qui connaissent un peu l'informatique et le logiciel Libre, ce raisonnement est aberrant et rien n'empêche de piocher dans VLC les bouts de code qui permettent de contourner les DRM pour ensuite s'en servir pour dupliquer le DVD (voire l'envoyer directement sur un réseau peer to peer). Le bout de code est fait par l'équipe VLC et ensuite mal utilisé par d'autres. Faut-il pour autant traîner en justice les auteurs de VLC ? Pour moi la réponse est non. Suivant ce que j'ai pu voir des différents amendements, même récents, la réponse est oui, et c'est grave.
  • Mac IE's Death: A Case for Microsoft Disbanding or Transfering the Windows IE Team Dare Obasanjo (aka Carnage4Life), Blog, December 19, 2005. - We haven't innovated in the browser for almost a decade. IE 5 was the last truly innovative release. Interesting info from a Microsoft employee.
  • Experts question Windows win in flaw tally om Espiner, ZDNet (UK), January 6, 2006. - "The two figures are not representative of today's two major operating-system platforms. One figure represents the vulnerabilities found in Windows operating systems: XP, NT, 98, and so on. The other represents a total figure not just for Solaris, AIX, HP-UX, the BSDs, and Linux, but for a hundred different versions of Linux," the article said. Et les Etats-Unis sont plus dangereux que la France : on y meurt 4 fois plus. - print
  • Windows beats Linux / Unix on vulnerabilities - CERT Gavin Clarke in San Francisco, The Register, 5th January 2006. - It might not feel like it, but Windows suffered less security vulnerabilities than Linux and Unix during 2005. Well, the author's brain must have suffered some vulnerabilities too, if he can make that kind of inference from the CERT data. - print
  • Droits d'auteur : le peer to peer contre-attaque Marc Chevallier, Alternatives Economiques, N° 244, février 2006. -
  • Richard Stallman on P2P DaBlade, Linux P2P, Feb 06, 2006. - If copyright law forbids people from sharing, copyright law is wrong. Well ... at least it makes his position clear. And it is not my position. - 2
  • DRM, car nous sommes tous des délinquants< M. Ulhume, Droit-TIC, 13/02/2006. - Présentés un peu rapidement par certains comme une absolue nécessité, les DRM sont surtout des outils dangereux. Dangereux car intrusifs de nature et opaques dans leur fonctionnement. Dangereux car offrant à une poignée d'industriels le monopole du contenu et des logiciels permettant d'y accéder. Enfin dangereux car ils sous-entendent que si vous ne fraudez pas encore, vous le ferez un jour. En quelque sorte, avec les DRM vous êtes déjà coupable. - imprimer
  • Dadvsi, vers une légalisation du piratage et espionnage ? Marc Olanié, Réseaux-Télécoms.net, 11/02/2006. - à l'heure ou l'Europe s'inquiète de la situation dominante d'un Microsoft, le Gouvernement Français pousse à faire adopter un texte dont la première conséquence sera précisément un renforcement de la présence de ce même Microsoft dans le tissu intellectuel de notre nation.
  • Les collectivités locales plébiscitent l'Open Source Claude Lucas, Computer Reseller News 30.11.2005. - Rien d'étonnant à ce que l'Open Source ait représenté en 2004, selon le cabinet Markess International, près de 10 % des budgets informatiques des administrations et des collectivités, tous types confondus. Une part qui ne saurait qu'augmenter au cours des prochains mois. - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - imprimer - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 -
  • L'Open Source, pas vraiment moins cher Olivier Fabes (via vnunet.fr), DataNews, 12 Janvier 2006. - Parmi les produits IT, ce sont les solutions logicielles qui tirent les investissements vers le haut. Elles ont augmenté de 9,5% en 2005 et représentent 15,5% des dépenses IT globaux au sein des grandes administrations. Le cabinet d'études évoque deux freins principaux à l'adoption des solutions Open Source. Primo, le coût comparé entre logiciels libres et progiciels n'est pas "systématiquement différenciant face aux coûts cachés" des logiciels libres. Secundo, après comparaisons des technologies et des budgets de déploiement, il ressort que "la notion de risque associé à l'investissement devient souvent le critère final de décision". Ce qui donne un léger avantage aux progiciels (systèmes ERP), conclut l'étude. - Ce n'est pas ce que disent les grands investisseurs open-source de l'administration (trésor, gendarmerie, ...) - Rien d'étonnant à ce que l'Open Source ait représenté en 2004, selon le cabinet Markess International, près de 10 % des budgets informatiques des administrations et des collectivités, tous types confondus. Une part qui ne saurait qu'augmenter au cours des prochains mois, estiment nos confrères de Computer Reseller News France. - print
  • Fraunhofer develops tool to curb online music piracy John Blau, ComputerWorld (IDG), February 09, 2006. - Researchers at the Fraunhofer Integrated Publication and Information Systems Institute have successfully tested a software system, based on the group's own digital watermarking technology, for tracking pirated audio files in peer-to-peer (P2P) file-sharing networks.
  • Opinion in Universal City Studios, Inc. vs Shawn C. Reimerdes, et al. Lewis A. Kaplan, District Judge. United States District Court, Southern District of New York, page 33., August 17 2000. - Finally, the interpretation of the phrase "effectively controls access" offered by defendants at trial--viz., that the use of the word "effectively" means that the statute protects only successful or efficacious technological means of controlling access--would gut the statute if it were adopted. If a technological means of access control is circumvented, it is, in common parlance, ineffective. Yet defendants' construction, if adopted, would limit the application of the statute to access control measures that thwart circumvention, but withhold protection for those measures can be circumvented. In other words, defendants would have the Court construe the statute to offer protection where none is needed but to withhold protection precisely where protection is essential. The Court declines to do so. Accordingly, the Court holds that CSS effectively controls access to plaintiffs' copyrighted works.
  • Pourquoi l'informatique est si compliquée ? Roberto Di Cosmo, Bernard Lang et Tristan Nitot, Le bistro de la vie, Radio Notre-Dame, 8 février 2006. - Roberto parle de Linoux et séduit les auditrices. - ogg
  • iTunes Music Store Support Apple, seen on february 7, 2006. - (as I understand) Music is attached to an account, that can exist in five computers at most, and opening or closing an account on a computer requires connection. A music cannot be played on a computer it the corresponding account is not open. However, music can be decoded, to be engraved on a CD, from which it can potentially be re-encoded, with a slight loss of quality, without DRM. Any authorized computer, i.e. with an open account, can be used to load any iPod. Account information is stored somewhere on the computer ... and there is no indication I have seen of the security technology (possibly public key encry[tion).
  • Richard Stallman interview DaBlade, P2Pnet - People to People, 6th February 2006. - RMS: That is somewhat of a misunderstanding--we cannot "ban DRM". What we can do is prevent GPL-covered software from being corrupted into an instrument for implementing DRM. The way we do this is not by restricting which technical jobs the program can do. (That kind of restriction would make the program non-free.) Instead, we make sure that users retain the effective freedom to change the software and run their changed versions. This is bullshit. If the law prohibits the change, not statement in the license can do anything about it. Why is it that no one asks this question ?
  • Enquête : Quelle place pour le logiciel libre dans les entreprises ? ITR Manager, 5 février 2006. - Les motivations à passer à Linux et aux logiciels libres sont multiples, mais deux facteurs se détachent assez nettement : la réduction des coûts et l'indépendance par rapport aux éditeurs. Enquête et stats.
  • Logiciels libres/Open Source Dossier coordonné par Yves Drothier, JDN solutions, janvier 2006. - ces solutions sont de plus en plus répandues en entreprise. Retours d'expérience et analyses.
  • Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale Bernard Carayon (député du Tarn), Rapport au Premier ministre, juin 2003, - introduction rapport
  • Logiciels libres : Bercy signe un contrat de 39 millions d'euros Jean Rognetta, Les Echos, 01/02/2006. -
  • DRM-a-go-go Ian Brown, Blogzilla, January 30, 2006. - Msft: "We don't want this technology to be available to every hobbyist." Microsoft has not made any attempt to standardise their DRM technology through a standards group. They want to control the media business model through control of the platform. They admit their technology is not foolproof, but should serve to keep honest customers honest. (The real problem is the dishonest customers, who will break their DRM and share the resulting files on P2P networks that will never be shut down, as Microsoft researchers have stated).
  • MSFT: Our DRM licensing is there to eliminate hobbyists and little guys Cory Doctorow, BoingBoing, January 30, 2006. - This contract contains numerous items that limit the sort of business you're allowed to pursue, notably that you may not implement a Microsoft player in open source software.
  • DRM, car nous sommes tous des délinquants Ulhume le Jeu, Les moutons mécaniques rêvent-ils de pâturages bio ?, 2006-01-05. - - imprimer
  • Can Invisible Watermarks Resolve Rightful Ownerships? S. Craver, N. Memon, B. L. Yeo and M. Yeung, IBM, RC20509, 1996 - published in : Proc. SPIE Vol. 3022, p. 310-321, Storage and Retrieval for Image and Video Databases V, Ishwar K. Sethi; Ramesh C. Jain; Eds. - rightful ownerships cannot be resolved by current watermarking schemes alone. In addition, in the absence of standardization of watermarking procedures, anyone can claim ownership of any watermarked image. - alternate - text
  • DRMS et logiciels libre Philippe Aigrain, Sopinspace, 29 janvier 2006. - - pdf - english: DRMs and free software
  • Microsoft offers up source code in EC dispute Reuters, ZDNet News, January 25, 2006. - - print
  • Windows Vista 64 : les drivers devront être signés Frédéric Bordage, Indexel, 24/01/2006. - S'ils ne sont pas signés - c'est-à-dire certifiés de bonne qualité après avoir effectués des tests - les pilotes ne pourront pas s'installer avec Windows Vista 64 en mode noyau. ... le prix moyen des PC compatibles avec Windows Vista 64 risque d'augmenter puisque seuls les constructeurs de périphériques haut de gamme jouent le jeu de la certification. Microsoft entend redorer son blason et orienter encore un peu plus son système d'exploitation vers le monde de l'entreprise où Linux séduit par sa stabilité. Je ne comprends pas ... si Linux y arriv sans signaturee, pourquoi Microsoft en a-t-il besoin ?
  • "La concurrence va plus faire souffrir le disque que le piratage" Entretien avec Bram Cohen, inventeur du système Bittorrent, Propos recueillis par Yves Eudes, Le Monde, 25 janvier 2006. - Alors, tout va s'arranger pour les producteurs ? Non, en tout cas pas pour l'industrie musicale. Son business model est caduc, pour des raisons liées aux nouveaux outils informatiques, mais qui n'ont rien à voir avec le piratage. La bonne vieille concurrence va faire souffrir l'industrie du disque beaucoup plus que le piratage. Par ailleurs, pour les entreprises de distribution, la fin est proche, même si elles ne l'ont pas encore accepté. Le coût de la bande passante tend vers zéro, et les disques durs deviennent si énormes et si bon marché ... Personnellement, je pense que la seule façon de réduire le piratage n'est pas de punir ses clients potentiels, mais de proposer sur Internet toutes les oeuvres existantes, à un prix raisonnable, avec des systèmes d'achat faciles et agréables. ... A ceux qui ont voté la loi sur la licence globale, je dirais : votre but est de rendre la culture accessible à tous grâce à Internet, c'est très bien, mais pour ça, pas besoin d'interférer avec les forces du marché. - imprimer
  • L'as du Web gratuit se met au payant Yves Eudes, Le Monde, 25 janvier 2006. - personne ne s'attaque directement à Bram Cohen : il ne distribue pas lui-même de produits piratés, et ne fait que fournir un outil informatique possédant d'innombrables usages "légitimes". "Nous souhaitons aussi distribuer les oeuvres des petits producteurs qui manquent de moyens pour se distribuer par les moyens classiques. Déjà, sur BitTorrent, les films d'indépendants et d'amateurs sont sans doute plus nombreux que les copies de films de Hollywood. Nous allons niveler le terrain, créer une réelle égalité des chances entre les gros et les petits producteurs." - imprimer
  • Le droit d'inventivité Alain Rallet et Fabrice Roche-Iandet, Libération, 23 janvier 2006. - Le débat n'est pas entre des acteurs économiques responsables et des pirates hédonistes inconscients, mais entre des modèles économiques différents de valorisation des oeuvres. Les majors, qui ont bien vu cela, entendent verrouiller le modèle actuel. On les comprend. On comprend moins que la loi les y aide. imprimer
  • Lobby Or Not Lobby Thierry Gaudin, Autrans, 12-14 janvier 2006. - Enfin, les lois sont aussi faites pour préparer l'avenir. Lorsque Gutenberg, en 1450, développa l'imprimerie (dans un premier temps pour mettre la lecture de la Bible à portée des croyants), l'Eglise s'y opposa, car cela lui paraissait menacer son influence sur les esprits. Les forces qui sont à l'oeuvre aujourd'hui pour contenir la diffusion de la culture sont de la même nature. La rémunération des artistes ne représente qu'une fraction, quelques pour cent, des sommes en jeu. Elle pourrait être assurée par d'autres moyens.
  • Droits d'auteur et piratage Bruno Lesprit et Nicole Vulser, Le Monde, 18 janvier 2006. - - imprimer
  • La réforme de la redevance télé est sur les rails LExpansion.com, 23 juin 2004. - la redevance audiovisuelle, qui rapporte chaque année environ 2 milliards d'euros à l'Etat ...On estime à 500 000 le nombre de fraudeurs - print
  • Musique en ligne : quelle répartition ? D'après une info en page 30 du N°17 du magazine "Challenges" daté du 5 janvier 2006. - page du blog
  • Qui doit payer le téléchargement?, Débat entre le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, et le député PS Didier Mathus, propos recueillis par Thierry Gandillot et Louise Millon, L'Express, 12 janvier 2006. - - imprimer
  • Loué soit le blogueur Bernard Lang, Standblog, 9 janvier 2006. - pour empêcher les gens de cracher dans la soupe, le mieux est encore de la leur faire partager. - diffusion initiale
  • Et si on se faisait une bouffe au Palais-Royal ? (Déjeuner DADVSI au ministère de la Culture) Tristan Nitot, Standblog, 7 janvier 2006. - RDDV déclare qu'il ne souhaite pas tuer ni même pénaliser le logiciel Libre, ce qui me semble exact. L'intention n'était pas presente au Ministère. Par contre, vue l'influence de "conseillers" issus de l'industrie ayant un parti pris très net en faveur du logiciel propriétaire, on a obtenu un texte de loi très nocif au logiciel Libre sans, encore une fois, que cela soit désiré par le ministère.
  • Jamal Labed, Porte-parole, BSA Propos recueillis par Alexandra Bissé, Journal du Net, 13 juin 2000. - "Protéger un logiciel c'est comme soumettre tous les clients d'un supermarché à une fouille rapprochée. Ce type de technique nuit au final aux utilisateurs honnêtes." ... Comme DADVSI, c'est contre les honnêtes gens.
  • Le pirate achète des CD et DVD Stéphane Foucart, Le Monde, p. 22, 22 décembre 2005. - « Si on s'en tient aux statistiques, l'achat et le copiage sont des pratiques cumulatives, selon Fabrice Rochelandet, maître de conférences à l'université Paris-XI et coauteur de l'étude. A un haut niveau d'achat de biens culturels correspond une forte activité de copiage. » Et vice versa. Selon l'enquête, 44 % des plus gros copieurs de fichiers achètent pour plus de 40 euros par mois des CD et DVD. En outre, 59 % des « pirates » se disent conscients du risque juridique qu'ils encourent. D'ailleurs, pour télécharger librement (système de « licence légale »), les internautes seraient prêts à payer par mois un peu moins de 7 euros pour les fichiers musicaux, 8,50 euros pour les fichiers vidéo et 12,50 euros pour les deux types de fichiers. - sachant que à 4 euros de licence légale non optionnelle, les artictes sont financièrement gagnant ...
  • A chaque créateur le fruit de son oeuvre Claude Lemesle et Laurent Petitgirard, Le Monde, 10 janvier 2006. - En effet, si elle est adoptée, que va-t-il se passer ? Là où un internaute consacrait 6 euros à l'achat de six chansons sur des sites légaux, somme sur laquelle chaque auteur, interprète et producteur recevait sa part exacte, il va pouvoir pour le même montant en télécharger des milliers, quitte même à ne pas les écouter toutes. Oui, mais la limitation est la profondeur de la poche du public. Limiter l'accès ne fait pas gagner plus. La license légale le peut. Cela ne veut pas dire que c'est la meilleure solution, mais je suppose que l'aptitude de la moyenne de certains artistes à l'analyse rationnelle des faits est du même ordre que mes performances au violon. Et je ne suis même pas vraiment favorable à la license légale ... dans la mesure où un texte plus ouvert, plus favorable à la concurrence qu'à la cartelisation permettrait une évolution naturelle des modes de diffusion des oeuvres, dans l'intérêt des artistes ... et du public. imprimer
  • Qui a peur d'Internet ? Pas les artistes Philippe Ogouz et François Lubrano, Le Monde, 10 janvier 2006. - L'enquête Ipsos/Adami de juin 2005 montre que 82 % des artistes de la musique sont d'accord avec une solution du type licence globale sur Internet. En outre, la pétition de la Spedidam contre la poursuite des internautes, et en faveur d'une licence globale, a recueilli 13 461 signatures d'artistes, constatées par huissier en décembre 2005. -- Les vedettes qui se sont exprimées contre la licence globale font partie des rares artistes interprètes qui perçoivent une part conséquente des revenus issus de la vente des disques et dans, une moindre mesure, du téléchargement commercial. En réalité, beaucoup d'autres artistes, bien que sous contrat d'exclusivité avec leur maison de disques, n'en obtiennent qu'une portion congrue. La majorité des artistes interprètes qui n'ont pas le statut de "vedettes", ne touchent rien. Mieux, l'industrie leur demande souvent de céder tous leurs droits en contrepartie d'un salaire forfaitaire. - imprimer
  • Droit d'auteur: le ministère de la Culture s'emploie à clarifier son texte Yahoo!, 6 janvier 2006. - réinscrit à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale début février ... apparemment sans rien changer. Il invite plein de monde (entreprises du libre, blogueurs, ...), et n'écoute personne.
  • Étude des solutions de filtrage des echanges de musique sur Internet dans le domaine du peer-to-peer Antoine Brugidou, Gilles Kahn, Rapport d'étude, Charte pour le développement de l`offre légale de musique en ligne, le respect de la propriété intellectuelle et la lutte contre la piraterie numérique, version v10, 10 mars 2005. - - autre source
  • Allocution de M. Jacques CHIRAC, Président de la République, à l'occasion des voeux aux forces vives. Palais de l'Elysée, 5 janvier 2006. - Les moteurs de recherche sur Internet sont les portes d'accès au savoir numérique et au commerce électronique. Il faut relever le défi mondial des géants américains Google et Yahoo. Pour cela, nous allons lancer un moteur de recherche européen Quaéro, avec le soutien de l'Agence de l'innovation industrielle. L'enjeu, c'est de créer la nouvelle génération de moteurs de recherche : un moteur véritablement multimédia, c'est-à-dire intégrant, outre les textes, le son et l'image. On se demande bien pourquoi faire, puisque la loi veut interdire la présence de ressources multimédia sur le web. L'urgence, pour notre sécurité nationale, c'est un moteur textuel. Quaéro est un hareng rouge. - Et j'ajoute que nous allons également rendre disponible en ligne le patrimoine culturel de l'Europe grâce par la bibliothèque numérique européenne, dont la France a pris, vous le savez, l'initiative. Si c'est pour faire des images de texte, comme avec Gallica, cela n'est guère utile. - Ce qu'il faut, ... C'est mettre en place des mesures techniques de protection mais en les encadrant pour garantir le droit essentiel de chacun à la copie privée. Encadrement qui n'est nullement prévu dans la loi. - Et sortir de la logique de répression systématique des internautes, en se donnant les moyens d'agir contre les logiciels qui favorisent le piratage. Et dans la même logique sécuritaire, il faut agir contre les couteaux qui favorisent les assassinats et contre les voitures qui favorisent le transport de drogue.
  • Starz promises portable digital movies via Vongo Peter Cohen, MacWorld, January 03, 2006. - Vongo is a subscription-based service that costs $9.99 per month. For that fee, users can watch more than 1,000 movies and video selections as well as a live, streaming Starz TV channel. Based on Windows Media technology, the service allows users to download movies and videos to \u201cthree eligible devices,\u201d and also provides pay-per-view features for $3.99 each.
  • Non au pillage légal du répertoire musical Denis Olivennes (président de la Fnac), Libération, 02 janvier 2006. - Oui, je souhaite payer une «licence globale» de quelques euros par mois, et me servir librement en baguettes chez mon boulanger du coin de la rue, en journaux chez mon buraliste le plus proche, en rendez-vous chez mon médecin généraliste, en électricité aussi... Je n'ai pas de raison de penser que M. Olivennes est un imbécile, mais il imite cela fort bien. Je doute fort que, compte tenu de son métier, il ignore la différence entre un bien matériel, un service et un bien immatériel. Son propos est, économiquement, une suite d'âneries (avec mes excuses aux ânes, qui sont bien plus sympathiques). En outre, en ce qui concerne la viabilité des forfaits, il me semble que c'est un peu le principe de l'impôt, et c'est ce qui lui permet de se déplacer sans payer un péage à chaque carrefour. Et les forfaits existent dans toutes sortes de contextes où ils sont économiquement moins justifiés. Mais si M. Olivennes n'est pas un imbécile, et que ses propos le sont, quelle en est la raison ? Comme le chantait Brassens : "au temps où les faux-culs sont la majorité ... ", mais M. Olivennes, lui, ne dit pas la vérité. - imprimer
  • La licence légale, pas si injuste Wladimir Mercouroff et Dominique Pignon, Libération, 30 décembre 2005. - Ainsi, cette nouvelle technologie transforme actuellement la distribution. Mais, si son coût s'effondre, comment rémunérer la création et ses coûts associés de production ? La création et les droits d'auteur associés ne représentent qu'une faible part du chiffre d'affaires du disque, quelques pour-cent d'un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 2 milliards d'euros en France. Le montant de la redevance pour la copie privée, taxe sur les supports cassettes, CD, DVD et disques durs, était de 152 millions d'euros en 2004, déjà du même ordre de grandeur que les droits versés aux auteurs, compositeurs et interprètes. Il y a près d'une dizaine de millions d'internautes abonnés au haut débit. Une taxe du même ordre de grandeur pour une licence globale doublerait le montant de la redevance pour copie privée, permettrait d'encourager la création (sans nécessairement la mettre sous la coupe de l'Etat) et forcerait la profession à se réformer. Une taxe de quelques euros par mois permettrait de répartir le droit d'auteur et de financer les coûts de production, distincts de ceux de distribution, confondus à dessein dans la polémique actuelle. - imprimer
  • The Linux Year [part 1] - a look back at 2005 Matt Whipp, Computer Shopper, 27 December 2005. - With the birth of each new year, the accolade of 'year of the penguin' has been dusted off and pre-emptively awarded time after time. 2005 was no different, and there's little reason to suppose that 2006 will underwhelm either. - other link
  • The Linux Year [part 2] - a look back at 2005 Matt Whipp, Computer Shopper, 29 December 2005. - - other link
  • The year in search 2005 [part 1] Steve Malone, Computer Shopper, 28th December 2005. - - other link
  • The year in search 2005 [part 2] Steve Malone, Computer Shopper, 30th December 2005. - - other link
  • The LWN 2005 Linux Timeline

    References

    Références :   2007   -   2006   -   2005   -   2004   -   2003   -   2002   -   2001   -   2000   -   avant 2000   -   Droit d'auteur / Copyright   -   Brevets / Patents   -   delocalisation

    Citations, Picones et Drapeaux :     Citations     -     picones     -     drapeaux     -     sites

    Citations - Quotes

    Citations

    Quotes on Software Patents by the League for Programming Freedom (variant)

    If nature has made any one thing less susceptible than all others of exclusive property, it is the action of the thinking power called an idea, which an individual may exclusively possess as long as he keeps it to himself; but the moment it is divulged, it forces itself into the possession of everyone, and the receiver cannot dispossess himself of it. Its peculiar character, too, is that no one possesses the less, because every other possesses the whole of it. He who receives an idea from me, receives instruction himself without lessening mine; as he who lights his taper at mine, receives light without darkening me.
    That ideas should freely spread from one to another over the globe, for the moral and mutual instruction of man, and improvement of his condition, seems to have been peculiarly and benevolently designed by nature, when she made them, like fire, expansible over all space, without lessening their density at any point, and like the air in which we breathe, move, and have our physical being, incapable of confinement or exclusive appropriation.
    Inventions then cannot, in nature, be a subject of property.
    Society may give an exclusive right to the profits arising from them, as an encouragement to men to pursue ideas which may produce utility, but this may or may not be done, according to the will and convenience of the society, without claim or complaint from any body.
    --- Thomas Jefferson, letter to Isaac McPherson, 1813, in Writings of Thomas Jefferson, vol. 6, H.A. Washington, Ed., 1854, pp. 180-181, and as cited in Kock & Peden

    Indeed, one of my major complaints about the computer field is that whereas Newton could say, "If I have seen a little farther than others, it is because I have stood on the shoulders of giants," I am forced to say, "Today we stand on each other's feet." Perhaps the central problem we face in all of computer science is how we are to get to the situation where we build on top of the work of others rather than redoing so much of it in a trivially different way. Science is supposed to be cumulative, not almost endless duplication of the same kind of things.
    R. W. Hamming -- One Man's View of Computer Science -- 1968 Turing Award Lecture

    Chacun en a sa part et tous l'ont tout entier !
    Victor Hugo - Les feuilles d'automne.

    'Who owns my polio vaccine? The people! Could you patent the sun?'
    Jonas Salk (1914-1995), who developed the first effective anti-polio vaccine [soource: NewsScan Daily: October 20, 1999]

    Auch wenn ich untergehe, lasst meine Bilder nicht sterben, zeigt sie den Menschen.
    [ Même si je disparais, ne laissez pas mes peintures mourir, montrez-les aux hommes. ]
    Felix Nussbaum, mort à Auschwitz en 1944. (Felix Nussbaum - Leben und Werk)

    The right to search for truth implies also a duty; one must not conceal any part of what one has recognized to be true.
    [ Le droit de chercher la vérité implique aussi un devoir; on ne doit rien cacher de ce que l'on a reconnu comme vrai. ]
    Albert Einstein, quote engraved on a memorial outside the National Academy of Sciences offices in Washington.

    Tout bien, toute entreprise, dont l'exploitation a ou acquiert les caractères d'un service public national ou d'un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité.
    [ Any property, any enterprise, the running of which has or acquires the character of a national public service or of a de facto monopoly, must become public property. ]
    Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 de la République Française, repris dans la Constitution de 1958

    The Congress shall have Power [...] To promote Progress of Science and useful Arts, by securing for limited Times to Authors and Inventors the exclusive Right to their respective Writings and Discoveries
    [ Le Congrès aura Pouvoir [...] De promouvoir le Progrès de la Science et des Arts utiles, en assurant pour une Durée limitée aux Auteurs et aux Inventeurs les droits exclusifs sur leurs Écrits et Découvertes respectifs. ]
    United States Constitution, Article 1, Section 8, Clause8 - September 17th, 1787.

    "If people had understood how patents would be granted when most of today's ideas were invented and had taken out patents, the industry would be at a complete stand-still today. The solution ... is patent exchanges ... and patenting as much as we can. ... {A future start-up with no patents of its own will be forced to pay whatever price the giants choose to impose. That price might be high: Established companies have an interest in excluding future competitors.}"
    [ "si les gens avaient compris comment se faire accorder des brevets quand la plupart des idées actuelles furent inventées, l'industrie serait aujourd'hui totalement bloquée. La solution ... est l'échange de brevets ... et de breveter autant que nous le pouvons... {Une future jeune pousse dépourvue de brevets sera contrainte de payer le prix que les géants lui imposeront. Ce prix pourrait être élevé : Les sociétés existantes ont un intérêt à exclure de futurs concurrents.}" ]
    William Gates III, Challenges and Strategy memo, May 16 1991, reproduced in "The Patent Wars", Fred Warshofsky, 170-71 (NY: Wiley 1994).
    Note: Though sometimes presented with the quote, the part between braces does not appear in the copy I have of the memo. -- La partie entre accolades ne semble pas faire partie du document original, bien qu'elle soit souvent associée à cette citation.

    La confusion est entre "des programmes libres peuvent exister" et "un programme libre n'aura pas de problème à exister".  Pour decider si le SIDA ou les brevets sont un problème, il faut compter les morts, pas les vivants.
    [ The confusion is between "free programs may exist" and "a free program will have no problem existing". To decide whether AIDS or patents are a problem, one should count the deads, not the survivors.]
    Richard M. Stallman, courriel à membres@aful.org, 16 août 2005 (original en français).

    Gates shed some light on his own hard-nosed business philosophy. "Although about 3 million computers get sold every year in China, but people don't pay for the software," he said. "Someday they will, though. As long as they are going to steal it, we want them to steal ours. They'll get sort of addicted, and then we'll somehow figure out how to collect sometime in the next decade."
    [Gates éclaira sa propre philosophie brutale des affaires. "Bien qu'environ 3 millions d'ordinateurs soient vendus chaque année en Chine, en fait les gens ne paient pas pour le logiciel," dit il. "Un jour ils le feront, pourtant. Si tant est qu'ils le volent, nous voulons qu'ils volent le notre. Comme cela ils seront accoutumés, et alors nous trouverons bien un moyen de nous faire payer au cours de la prochaine décennie."]
    Conference at the University of Washington, reported by Corey Grice and Sandeep Junnarkar in CNET News "Gates, Buffett a bit bearish" *, July 2, 1998.

    "[The Internet] is the dynamic engine that is driving our economy today and we must keep that open"
    Secretary of Commerce William H. Daley [New York Times, 16 Feb 2000]

    We reject kings, presidents, and voting. We believe in rough consensus and running code.
    Dave Clark, A Cloudy Crystal Ball/Apocalypse Now, July 1992, 24th annual IETF conference.

    We now see the potential for Linux to do for applications what the internet did for networks.
    Wladawsky- Berger (IBM), June 2000.

    The relentless march of intellectual property rights needs to be stopped and questioned.
    [ La progression inexorable des droits de propriété intellectuelle doit être arretée et remise en cause. ]
    UNDP, United Nations Development Program, "Human Development Report 1999", Oxford University Press, 1999. http://www.undp.org/hdro/index2.html

    KNOWLEDGE IS LIKE LIGHT. Weightless and intangible, it can easily travel the world, enlightening the lives of people everywhere. Yet billions of people still live in the darkness of poverty - unnecessarily.
    [ Le savoir est comme la lumière. Intangible et immatériel, il peut se propager aisément à travers le monde, illuminant l'existence de chaque individu, où qu'il se trouve. Et pourtant des milliards de gens vivent toujours dans les ténèbres de la pauvreté - sans nécessité. ]
    The World Bank, "World Development Report 1998/99 - Knowledge for Development - Summary", Washington, 1998/99.

    ... as we enjoy great advantages from the inventions of others, we should be glad of an opportunity to serve others by any invention of ours; and this we should do freely and generously.
    [ ... comme nous tirons grand bénéfice des inventions d'autrui, nous devrions être heureux de toute occasion de faire bénéficier les autres de nos propres inventions; et nous devrions faire cela librement et généreusement. - retraduit de l'anglais ]
    The Private Life of the Late Benjamin Franklin, LL.D (known as The Autobiography of Benjamin Franklin), chapter X, London, J. Parsons, 1793.
    Mémoires de la Vie Privée de Benjamin Franklin, écrits par lui-même. Paris, Buisson, 1791.
    (His reply when refusing a patent for his invention of a new stove)

    They that can give up essential liberty to obtain a little temporary safety deserve neither liberty nor safety.
    [ Ceux qui peuvent abandonner une liberté essentielle en échange d'un peu de sécurité immédiate ne méritent ni liberté ni sécurité. ]
    Benjamin Franklin, Historical Review of Pennsylvania, 1759.

    The liberty of a democracy is not safe if the people tolerate the growth of private power to a point where it becomes stronger than their democratic State itself. That, in its essence, is Fascism - ownership of government by an individual, by a group, or any controlling private power.
    [ La liberté d'une démocratie n'est pas en sécurité si le peuple tolère la croissance du pouvoir privé au point que sa puissance dépasse celle de l'état démocratique lui-même. Cela, dans son essence, est le Fascisme - l'accaparement du gouvernement par un individu, par un groupe, ou par tout pouvoir de contrôle privé. ]
    Franklin Delano Roosevelt, Message proposing the "Standard Oil" Monopoly Investigation, 1938.

    Whenever there is a conflict between human rights and property rights, human rights must prevail.
    [ Quand il y a conflit entre les droits de l'homme et les droits de propriété, les droits de l'homme doivent prévaloir. ]
    Abraham Lincoln, Quoted in Congressional Record, May 12, 1944.

    La maîtrise des technologies n'est pas séparable de la maîtrise des contenus.
    Catherine Trautmann, Ministre de la Culture, Discours au MILIA de Cannes, 8 février 1998.

    On entend par standard ouvert tout protocole de communication, d'interconnexion ou d'échange et tout format de données interopérable et dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d'accès ni de mise en oeuvre.
    Loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique, Titre Ier, Chapitre Ier, Article 4.

    Le businessman : Quand tu trouves un diamant qui n'est à personne, il est à toi. Quand tu trouves une île qui n'est à personne, elle est à toi. Quand tu as une idée le premier, tu la fais breveter: elle est à toi. Et moi je possède les étoiles, puisque jamais personne avant moi n'a songé à les posséder.
    Le petit prince : Moi, je possède une fleur que j'arrose tous les jours. Je possède trois volcans que je ramone toutes les semaines. Car je ramone aussi celui qui est éteint. On ne sait jamais. C'est utile à mes volcans, et c'est aussi utile à ma fleur, que je les possède. Mais tu n'es pas utile aux étoiles...
    The businessman: When you find a diamond that belongs to nobody, it is yours. When you discover an island that belongs to nobody, it is yours. When you get an idea before any one else, you take out a patent on it: it is yours. So with me: I own the stars, because nobody else before me ever thought of owning them.
      The little prince: I myself own a flower, which I water every day. I own three volcanoes, which I clean out every week (for I also clean out the one that is extinct; one never knows). It is of some use to my volcanoes, and it is of some use to my flower, that I own them. But you are of no use to the stars... ]
    Le petit prince / The little prince, ch. 13, Antoine de Saint-Exupéry

    When counting the blessings of the Internet we should remember that neither Vinton Cerf nor CERN patented the Internet.
    Commissioner Busquin, OECD Global Research Village Conference, Amsterdam, December 2000.

    The laws of physics seem to change when you enter a new environment, such as the gravity field of the moon -- or the Internet and its easy replication of content. In this issue, we argue that the newly revealed physics of information transfer on the net will change the economics and perhaps ultimately the laws governing the creation and dissemination of intellectual property ... call it content to avoid the presumption of ownership.
    Intellectual Property on the Net, Esther Dyson, Release 1.0, 12-94, Esther Dyson 's Monthly Report, 28 December 1994

    ... the lesser nations of the earth become colonies not of governments but of corporations ...
    [ Les petites nations du globe ne sont plus colonisées par des gouvernements, mais par des sociétés. ]
    Lewis Lapham, La montagne des Vanités - Les secrets de Davos, page 28, Maisonneuve et Larose, 2000, http://www.maisonneuve-et-larose.com, 15 rue Victor-Cousin, 75005, Paris (France), http://vhf.msh-paris.fr/editeurs/ml/ml.html
    The Agony of Mammon, Verso Books (New York); ISBN: 1859847102, 1998, traduction Marie-José Capelle (2000)

    Although in many ways bountiful and in some ways benign, the colossl mechanism that generates the wealth of nations (a.k.a. "The Global Economy," "Moloch," and "The Invisible Hand") lacks the capacity for human speech or conscious thought, a failing that troubles those of its upper servants who wish to believe that it is they who control the machine and not the machine that controls them. Their amour propre forbids them from picturing themselves mere stokers heaving computer printouts and Montblanc pens (or shopping malls md movie studios and Mexicans) into a blind, remorseless furnace. They seek a more gracious portraiture (as masters of markets, captains of commercial empire), and so, every year in late January, they make their optimistic way from the low-lying places of the earth to the World Economic Forum in Davos, Switzerland, where, high up on the same alp that provided Thomas Mann with the setting for The Magic Mountain, they brood upon the mysteries of capitalist creation.
    [ Tous les ans, vers la fin janvier, ils quittent les basses terres de notre planète pour les cimes baignées d'optimisme du Forum économique mondial de Davos en Suisse. Et là, sur les hauteurs de ce sommet qui a fourni à Thomas Mann le cadre de la Montagne magique, ils méditent sur les mystères de la création capitaliste. "Ils" ? Les chefs mécaniciens de cette colossale machinerie - baptisée "l'économie mondialisée", "Moloch" ou "Dame Fortune" - qui engendre la richesse des Nations. Sans doute est-elle, à bien des égards, source de libéralités, voire de stabilité, elle n'en est pas moins dépourvue des principales facultés humaines, parler et réfléchir. Les chefs mécaniciens le savent, et parfois même cette évidence les préoccupe, mais, enflés d'amour propre, ils se plaisent à penser qu'ils gardent la maîtrise de leur machinerie et que ce n'est point elle qui les domine. Ils ne veulent pas se voir tels qu'ils sont, de simples factotums qui entretiennent la chauffe d'une fournaise aveugle et impitoyable. Et leur désir d'exister sous un jour plus glorieux - comme opérateurs économiques ou capitaines d'industrie - est si grand, qu'ils gravissent tous les ans les pentes de Davos. ]
    Lewis Lapham, La montagne des Vanités - Les secrets de Davos, page 5 (début), Maisonneuve et Larose, 2000, http://www.maisonneuve-et-larose.com, 15 rue Victor-Cousin, 75005, Paris (France), http://vhf.msh-paris.fr/editeurs/ml/ml.html
    The Agony of Mammon, Verso Books (New York); ISBN: 1859847102, 1998, traduction Marie-José Capelle (2000)

    The Net interprets censorship as damage, and routes around it.
    John Gilmore, cited in many articles, such as:
    Foucault In Cyberspace by James Boyle, 1997.
    Why the Internet is Good - Community governance that works well, Berkman Center Working Draft.

    ... partage des connaissances par le don des progrès et non le paiement des brevets ...
    Che Guevara, Alger, 24 février 1965.
    cité dans "Les chroniques de l'histoire : Che Guevara", éditions Chroniques distribuées par Hachette.

    Paroles d'Alcove

     

    . . . and outrageous statements

    "We want to build picket fences around the technologies that we think are most important for the future."
    Jeff George, Vice President, Intellectual Property and Standards, AT&T. Abstract of presentation (in Technology Review), April 13th, 2000, MIT.

    Intellectual property crime [...] can be linked to the deadliest forms of organised crime.
    Mr. Anthony Murphy, Director of Copyright at the UK Patent Office, Keynote address at the AGM of the Publishers Association, April 10 2001. Reported in a UKPO press release.

    A given amount of health impairing pollution should be done in the country with the lowest cost, which will be the country with the lowest wages. [...] I've always though that under-populated countries in Africa are vastly UNDER-polluted, their air quality is probably vastly inefficiently low compared to Los Angeles or Mexico City.
    [ Une pollution donnée devrait être exportée dans le pays où elle coûte le moins, c'est-à-dire celui ayant les plus bas salaires. [...] J'ai toujours pensé que les pays sous-peuplés d'Afrique sont largement SOUS-pollués. La qualité de l'air y est d'un niveau inutilement élevé par rapport à Los Angeles ou Mexico. ]
    Lawrence H. Summers, Chief economist for the World Bank, Memo, December 12, 1991. (appointed the U.S. Treasury Secretary on July 2nd, 1999, named president of Harvard University on March 11, 2001.

    CBS Reporter Lesley Stahl (speaking of post-war sanctions against Iraq): We have heard that a half million children have died. I mean, that's more children than died in Hiroshima. And - and you know, is the price worth it?
    Madeleine Albright (at that time, US Ambassador to the UN): I think this is a very hard choice, but the price - we think the price is worth it.
    The exchange occurred in a "60 Minutes" segment, "Punishing Saddam" (airdate May 12, 1996) - source: uncoverIraq

    Rather than form a federation with Microsoft and work with what we had already created, there was this notion that the world should be offered an alternative.
    Craig Mundie, Microsoft's chief technical officer speaking at the 2002 World Congress on Information Technology (WCIT), reported in Microsoft's Mundie slams Liberty at WCIT, by Jeanne-Vida Douglas, ZDNet Australia, February 28, 2002.

    . . . and more

    I wanted to see exotic Vietnam, the jewel of Southeast Asia. I wanted to meet interesting and stimulating people of an ancient culture and ... kill them. I wanted to be the first kid on my block to get a confirmed kill.
    Joker in Full Metal Jacket, film by Stanley Kubrick, 1987.

    References

    Références :   2007   -   2006   -   2005   -   2004   -   2003   -   2002   -   2001   -   2000   -   avant 2000   -   Droit d'auteur / Copyright   -   Brevets / Patents   -   delocalisation

    Citations, Picones et Drapeaux :     Citations     -     picones     -     drapeaux     -     sites


    [HOME] Modifié le: Wednesday, March 7, 2007 : Last modified
    S.V.P. Veuillez envoyer commentaires & contributions à Bernard.Lang@inria.fr,
    Please: report bugs, send comments & contributions to Bernard.Lang@inria.fr,
    Original URL of this page: http://bat8.inria.fr/~lang/libre/reperes/index2006.html

    Le contenu de ces pages relève de la seule responsabilité de leurs auteurs, et ne représente pas le point de vue officiel de l'INRIA. Les informations sont présentées de bonne foi, mais leur exactitude ne saurait être garantie.
    All documents are under the responsibility of their authors, and do not represent the official views of INRIA. The information is given in good faith, but its accuracy cannot be guaranteed.

    Powered by Apache